RSS
RSS






 

Lire la suite
Le monde a changé. Une espèce supérieure a pris notre place. Des créatures qui n’existaient alors que dans les légendes. Mais la vérité, c’est que ces créatures, à la fois fascinantes et terrifiantes, sont bien réelles, et rôdent dans l’obscurité de notre monde depuis bien longtemps déjà. Je ne peux me résoudre à nommer ces êtres si particuliers. Je me dois cependant de vous les décrire. Je vous parle d’individus qui n’ont d’humain que l’apparence, et qui, à la lumière du jour, préfèrent les ténèbres de la nuit, plus propices à leurs activités sanglantes. Je vous parle d’êtres aux dents longues et suffisamment acérées pour percer la chair de votre cou et en faire perler le sang. Je vous parle de bêtes incontrôlables, obsédées par le besoin de s’abreuver, et qui ne reculeront devant rien pour l’assouvir. Et aujourd’hui, ces créatures sortent enfin de l’ombre. Parce qu’aujourd’hui, elles n’ont plus rien à craindre de l’Homme. Et nous, nous pauvres humains qui nous pensions si infaillibles, nous ne pouvons pas les arrêter. Et bientôt, il ne restera plus rien du monde d’antan que nous chérissions tant.

28/05/2018 Ouverture du forum
02/06/2018 Ouverture du jeu
08/07/2018 Modification du contexte et des annexes
02/08/2018 Changement de design


Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Klaus & Daenarylis || Renaissance Dim 23 Sep - 20:39
Renaissance
feat. @Niklaus Mikaelson & Daenarylis

grande icone  grande icone
 
- 18/10/2016 -

02:49


Des pas puis un silence. La nuit était tombée il y a quelques heures déjà. Bientôt le soleil referait surface. Doucement elle ouvrit les yeux. Elle se tenait là dans la rue qui se trouvait derrière le bar. Les poubelles étaient posées au sol. Elle ne les avait donc pas jetés, pourquoi ? Que s’était-il passé ? Doucement elle se releva pour s’asseoir et s’adosser contre le mur du bâtiment. Elle prit sa tête entre ses mains. Elle lui faisait atrocement mal. Elle ne se souvenait pas s’être cogné ou encore s’être senti mal au point d’avoir fait un malaise. Se tenant la tête, elle laissa glissait ses mains sur son visage. Ce n’est que lorsqu’elle vit le sang sur ses mains que les souvenirs lui revenaient. Du sang, autour de sa bouche. Ecarquillant les yeux, elle porta instinctivement sa main à son cou. Du sang ! Encore ! Alors elle remarqua enfin sa tenue. Son tee-shirt il y a peu de temps d’un blanc impeccable était à présent rouge foncé par endroit, plus rosé à d’autre. Que c’était-il passé ? Que lui était-il arrivé ?

Se relevant, elle se sentait faible, tremblante. Elle ne se souvenait que de la douleur. De la morsure. Mais qui, qui avait bien pu lui faire une chose pareille. Elle savait que les vampires existaient, tout le monde le savait à présent. Elle aurait dû s'en douter. Downside n'était plus la petite ville paisible d'autrefois. Depuis l'annonce de ce remède, la ville avait été le siège de nombreux vampires. C'est à ce moment qu'elle la sentit. Cette faim, cette soif. Bonsoir, vous allez bien ? Ça n'a pas l'air d'aller. Boum boum, boum boum. Penchant la tête, elle chercha d'où pouver provenir ce son. Fixant alors le jeune homme, elle s'approcha de lui. D'un pas peu assuré. Dans son état ou pouvez facilement prendre peur, seulement il faisait nuit et le pauvre ne vit rien venir. Elle tomba dans ses bras. Aidez-moi… Elle lui avait soufflé ses mots à l'oreille. Je vais vous aider, comment vous appelez vous ? C'est à ce moment qu'elle comprit cette douleur qu'elle avait depuis son réveil. L'impression qu'on lui arrachait les dents. Ses canines venaient de s'allonger. Désolé… Sans qu'il puisse comprendre, elle planta ses crocs dans son cou. Elle s'en voudra toute sa vie, mais le sang appelle le sang !

Assise au côté du corps sans vie du jeune homme elle le fixa. Que faisait-elle à présent ? Qui était-elle à présent ? Repensant à son agression elle se souvenait alors du visage de son agresseur. Du moins quelques détails. Elle n'avait pas fait attention à son visage, seulement à son allure. Sa manière de se déplacer, de parler. Alors une colère s'empara d'elle. Elle avait envie de tout casser. De tout envoyer balader. Et ce n'est que lorsqu'elle attrapa la benne à ordure et qu'elle la propulsa dix mètres plus loin qu'elle se rendit compte de sa vraie nature. Le bruit, une horreur. Son ouïe s'était amplifiée, sa vue était parfaite. Son odorat, elle pouvait encore sentir l'odeur de ce jeune homme qui lui avait servi de repas quelques minutes plus tôt. Le pire dans tout cela ? Les émotions ! Elle pensa à ses parents Que pouvait-elle leur dire ? Comment allait-il réagir ? Alors les larmes lui montèrent aux yeux et elle se retrouva anéanti. Assise seule dans une ruelle sombre a se morfondre de sa nature…


 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 10/05/2018
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: l'hybride immortel
Je ressemble à: Joseph Morgan
On me connaît aussi sous le nom de: /

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Jeu 27 Sep - 21:29


I can't be kill, I am immortal





Well I know there can come fire from the sky to refine the purest of kings and even though I know this fire brings me pain


Avec les siècles il avait appris l’art de la guerre au détriment des nations qui s’étaient levées contre lui. Son regard, piètre artefact reflétant sa tyrannie et son mépris, s’était attardé sur les quelques cadavres qui s’amoncelaient et avaient constitué sous ses pieds, un trône d’os et de chair. À l’époque, il était encore soumis à la rage et à la rancœur, aveuglé par ses peurs… il n’aspirait qu’à apaiser cette souffrance qui le tenaillait et ne s’exprimait que par sa violence. Aujourd’hui, après les expériences et les échecs, les défaites et les victoires à la gloire séculaire, il avait compris que le plus important dans une guerre était de feindre l’incapacité lorsque l’on était capable. De feindre l’inactivité et l’apathie lorsque l’on agit. Quand on est proche du but, on feint l’éloignement et inversement, pour prendre l’ascendant sur un ennemi il nous suffit de le sublimer par un incroyable jeu d’illusions et de subtilités. Downside allait être sienne, et s’il devait l’assiéger avec la force, il le ferait. Tout en préservant le peuple et les pions qui constitueront son empire, les siècles à venir. Ce n’était pas sa rage et sa colère qu’il fallait craindre, mais bien la lucidité d’un calme et d’une vile intelligence qui étaient désormais siennes. La partie était ouverte, il venait déplacer son tout premier pion.

Appuyé contre un mur, tapis dans l’ombre, il patiente. Te dévisageant légèrement, un léger sourire cynique étire ses lippes lorsque tu cèdes à tes pulsions premières pour t’abreuver à la source du jeune homme qu’il avait mis sur ta route. La colère lui avait noué la gorge et l’avait presque poussé à anéantir toutes tes chances de survie, lorsqu’il venait de comprendre qu’un vampire s’était octroyé le droit de transformer un humain, denrée qui se faisait de plus en plus rare. Le parfait équilibre qu’il tentait d’instaurer était à présent mis en péril par la faute d’un seul homme dont le caprice et la vilénie avait pris le pas sur la raison. Il s’occuperait de ce réfractaire plus tard, pour l’heure, il devait conditionner son nouveau petit soldat.

Après quelques longues minutes de silence, il exerce une légèrement pression sur son épaule pour s’éloigner du mur et s’avancer dans ta direction. Les lèvres plissées il fait mine d’admirer le paysage avant de s’accroupir très lentement devant toi. Un sourire espiègle pour seul masque face à ta détresse.

« - Tu t’es fait mal, je dois appeler ta maman ? » Son regard étincelle de malice bien malgré lui. Son sourire s’étire et ses dents se découvre pour t’offrir une expression plus que gracieuse. Loin de lui l’envie de paraître réconfortant lorsque son cynisme dépasse tout autre sentiment. Il incline finalement son regard, sa langue passant furtivement sur sa lèvre supérieure pour ajouter d’une voix nonchalante :

« - Non. » Accompagnant cette parole d’un mouvement de tête très lent, sans se départir de son sourire. « - Ce n’est pas une très bonne idée compte tenu de l’offense que tu vas porter à ta famille et toute la dignité que tu viens de leur enlever. »

Il hausse les sourcils et vient lentement porter son index replié sous ton menton pour redresser ton visage et plonger ses céruléennes dans les tiennes. Sa voix reste douce et rauque, détenant une autorité presque muette et suave qu’on ne pourrait oser défier.

« - Ne t’en fais pas trésor, le monde entier est un théâtre… et j’ai justement un rôle qui t’est dédié. »


@Upside Down [E.M]

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Ven 28 Sep - 23:01
Renaissance
feat. @Niklaus Mikaelson & Daenarylis

grande icone  grande icone
 
- 18/10/2016 -

03:14


Recroquevillait contre ce mur dans cette ruelle, Daenarylis ne s'arrêtait de pleurer. Elle ne comprenait pas, elle n'avait qu'une envie fuir ! Courir. Se venger ! Mais pourquoi ? Pourquoi lui avoir fait une telle chose ? Pourquoi elle ? Qu'avait-elle fait pour mériter une punition pareille ? Apeuré, triste, elle ne s'arrêtait de pleurer encore et encore. Jusqu'à ce que cet homme se poste devant elle. Qui était-il ? Que lui voulait-il ? Etait-ce lui son agresseur, elle ne s'en souvenait plus. Elle n'avait pas pris le temps de détailler son visage. Pourtant il ne semblait pas être le fruit de sa vengeance. Aucune trace de sang en vue. Il semblait sympathique. Jusqu'à ce qu'il l'ouvre ! Se faire mal ? Appeler sa maman ? Mais c'est une blague, d'où est-ce qu'il sort ce clown ?! Daenarylis se redressa légèrement pour l'observait. Fronçant les sourcils elle ne comprenait pas ce qu'il lui voulait. Il lui sourit et continue son cinéma. Tout en continuant de sourire, il hacha la tête. Comment ça non ? L'offense qu'elle va porter à sa famille ? Perdre ma dignité ? La jeune femme voyait rouge en cet instant. La tristesse fit place à la rage, la colère, l'envie de l'écraser. Elle plissa légèrement les yeux et serra les dents, contractant sa mâchoire. Que devait-elle faire ? Lui sauter à la gorge ?

Trésor ? Un râle s'échappa de sa gorge. Ce qu'elle détestait plus que ces mecs lourds et bien trop entreprenant dans son bar c'était ce genre de mecs sûr d'eux. Ce genre qui vous met hors de vous. Elle ne prit même pas le temps d'écouter ses dernières paroles bien trop en colère, bien trop énervée. Elle bondit alors sur ses pieds lui faisant face du haut de son mètre soixante et le poussa contre le mur en face. Une main posait sur son torse pour le maintenir. La ruelle n'était pas bien grande, la distance entre les deux murs n'était que de deux ou trois mètres. A ses pieds gisait le corps inerte de son premier repas. Je ne compte pas revoir mes parents, vu ce que je lui ai fait. Elle désigna le corps. Puis le fusilla du regard. Un court instant la tristesse l'emporta en l'imaginant loin de ses proches et pourtant il le fallait. Mais bien vite la colère l'emporta à nouveau. Qui es-tu ? Et qu'est-ce que tu me veux ? Qu'est-ce que ça veut dire ? Un rôle qui m'est dédiée ? Totalement confuse et prise de pannique c'est alors qu'elle comprit. Et si c'était lui qui avait manigancé toute cette affaire ? C'est toi ?! Tu es à l'origine de cette mutinerie ? La colère s'empara davantage d'elle. EXPLIQUE MOI !! Elle avait alors crié. Elle s'en fichait bien si quelqu'un l'entendait, si quelqu'un la voyait couverte de sang. Elle voulait simplement des réponses à ses questions. Qu'il lui répond à ses questions.


 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 10/05/2018
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: l'hybride immortel
Je ressemble à: Joseph Morgan
On me connaît aussi sous le nom de: /

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Mer 3 Oct - 0:11


I can't be kill, I am immortal





Well I know there can come fire from the sky to refine the purest of kings and even though I know this fire brings me pain


Il relève le menton et contemple ta médiocrité de son regard altier. Ses prunelles étaient impassibles, même si l’ombre d’un sourire se peignait délicatement sur ses traits, rendant à son expression un écho presque pittoresque de pitié et de compassion feintes. Il passe très lentement sa langue sur ses lèvres pour les humidifier et ravaler la colère brûlante qui guidait instinctivement ses gestes. Son dos rencontre le mur et il fronce les sourcils, te laissant l’illusion d’un contrôle et te permettant ainsi de décharger toute l’immensité des émotions qui venait de t’inonder en quelques minutes à peine. Agacé par ta voix criarde et assourdissante et les invectives que tu lui lançais, il ne te fait pas grâce d’écouter tes dernières paroles, se contentant de te briser la nuque dans un geste leste et précis. Cédant bien trop rapidement au désir de te faire taire et laissant sa colère, arbitre de ses gestes.

Ton corps s’écroule et épouse le sol comme si cette position avait toujours été tienne. Il arque un sourcil, amusé par cette pensée qu’il savait dénigrante avant de soupirer et de secouer la tête. Certes, nouveau-né tu n’étais pas complètement maitresse de tes actes, encore moins de tes sentiments. Mais il y avait quelques limites à ne pas franchir, et te briser la nuque était bien loin du châtiment inique qu’il réservait aux personnes lui portant un tel affront.

Après quelques minutes à déambuler dans la ruelle, dans l’attente que tu émerges de ton sommeil, il se rapproche et s’accroupit pour observer la moindre de tes réactions. Son sourire reprend une vigueur insoupçonnée lorsque tu daignes enfin rouvrir les yeux, sa voix aussi douce qu’insidieuse énonça alors dans un calme illusoire :

« - Elle en a mis du temps, la belle au bois dormant. Oh épargne-moi les regards noirs et les complaintes dignes des plus belles tragédies. Tu es morte, une fois. Ne me force pas à être l’instigateur de la seconde. Hm ? »

Il hausse les sourcils, son expression semblait quémander ton aval pour continuer son discours, pourtant il ne s’arrête pas à ton appréciation et souffle tout en inspirant :

« - Je suppose que les présentations sont à faire et que ma réputation ne m’a pas précédé jusque dans cette… Bourgade insignifiante. »

Il se redresse et regarde de toute sa hauteur avant de murmurer :

« - Je ne suis pas ton ennemi. Si je t’ai approchée ce soir, c’est uniquement parce qu’un vampire a eu l’audace d’enfreindre l’une de mes règles et sois assurée qu’il payera pour cela. »

Il se cambre alors légèrement et arque un sourcil tout en te tendant sa main. L’élan de mansuétude à ton égard était surprenant, la colère qui animait ses gestes ne semblait pas prendre l’ascendant sur le contrôle perpétuel qu’il exerçait sur ses propres émotions. Un nouveau sourire fend son visage d’une expression nouvelle, presque aimable.

« - Nous pouvons discuter à présent ? Ou tu préfères mourir dans ce cadre dépourvu de charme ? »

Ses céruléennes ne te laissaient pas le choix, la mort était un châtiment qu’il réservait aux pions inutiles. Il n’hésiterait pas à te laisser pourrir dans un caniveau, si tu n’apprenais pas dès à présent, à contrôler tes pulsions d’adolescente en pleine période menstruelle.


@Upside Down [E.M]

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Dim 7 Oct - 22:56
Renaissance
feat. @Niklaus Mikaelson & Daenarylis

grande icone  grande icone
 
- 18/10/2016 -

04:02


Daenarylis venait de renaitre, elle ne comprenait rien de ce qu’il lui arrivait. Pourquoi ce sang, pourquoi cette soif, pourquoi cette colère et ses sentiments bien trop envahissant ? Elle n’en savait rien, elle répondait simplement à ses instincts. Elle avait soif, elle avait bu. Elle était en colère, elle l’avait poussé contre ce mur. Mais qui était-il et que faisait-il ici à la narguer ? Elle n’en savait rien et elle ne pourrait pas y réfléchir davantage. Elle ne le vit pas venir. Des mains autour de son cou et la voilà inerte au sol. Un cou brisé. Une deuxième mort ? Bien sûr que non, après tout elle est un vampire maintenant.

Ouvrant les yeux elle le vit la penché sur son corps. Comprenant ce qu’il venait de se passer elle fut encore plus en colère. Fronçant les sourcils elle aurait tellement voulu le voir mort devant elle. Il lui avait brisé le cou. De quel droit ? Qui était-il ? Avec le sourire et une voix plutôt douce il venait de recommencer son cinéma. Se redressant sur ses coudes elle le fixa, le visage fermait, les sourcils fronçaient. Si son but était de lui faire sortir les griffes, il était sur la bonne voie. Seulement Daenarylis décida de ne rien faire. Il inspirait le respect d’une étrangère manière. Seulement plus il parlait, plus il était insupportable. Il est ce genre de personne qui prend tout de haut et qui se sent bien au-dessus de tout le monde. L’est-il ? Penchant son visage légèrement sur le côté, elle le fixa et se posa réellement la question. Cette bourgade insignifiante, c’est ma maison ! Bien sûr elle n’avait aucune intention d’attendre sa réponse, elle s’était plus parler à elle-même qu’autre chose. Se redressant pour s’asseoir, elle le fixa. Pas mon ennemi ? Alors pourquoi tu m’as brisé le cou ? Par simple amusement ? Puis elle tiqua sur la suite. Ce n’est donc pas toi qui m’a tué ? Et de quelles règles est-ce que tu parles ? Qui es-tu ? Tellement de questions et si peu de réponses. A dire vrai, Daenarylis était totalement perdue en cet instant. Elle ne comprenait absolument pas ce qu’il se passait, ni qui il était. Elle était sûre d’une chose, il était lui aussi vampire.

Elle avait bien entendu une histoire ou deux concernant les anciens vampires ainsi que des originaux si elle se souvenait bien. Une famille devenue vampire et engendrant vampires encore et toujours. Etait-il l’un d’eux ? Elle avait bien vu les portraits dans ses bouquins mais l’obscurité ne facilitait pas la tâche pour discerner son visage.  Bien qu’en y regardant de plus près, sa vue c’était nettement améliorer. Elle pouvait discerner le moindre détail, le moindre mouvement. En supposant qu’il était bel et bien l’un de ses originels, si à ce moment précis elle est encore en vie c’est qu’il ne lui veut aucun mal. Enfin ça, elle le supposait. Rien n’était sûr. Il lui tendit sa main, avec un léger sourire en coin elle l’attrapa et se releva. Avant tout… Sache qu’il faut absolument que tu fasses du théâtre si ce n’est pas déjà le cas. Tu as l’art et la manière pour manier les mots et provoquer de fortes émotions. Émotions qui ne sont pas forcément positive sache le ! Mais sinon, je suis ouverte à la discussion. Se frottant les mains et son jeans, elle releva la tête et observa autour d’elle. Ce n’est pas vraiment l’idée que je me faisais de mon enterrement. Un sourire sur ses lèvres se dessina. Tu préfères rester ici ou bien tu veux entrer dans mon bar ? Elle lui fit signe d’entrer par la porte qu’elle avait emprunter plutôt pour sortir les poubelles, s’il désirait continuer cette discussion à l’intérieur. Puis elle se souvint. Oh ! Qu’est-ce qu’on fait de lui ? Elle désigna le corps sans vie de son dernier repas.


 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 10/05/2018
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: l'hybride immortel
Je ressemble à: Joseph Morgan
On me connaît aussi sous le nom de: /

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Lun 8 Oct - 0:22


I can't be kill, I am immortal





Well I know there can come fire from the sky to refine the purest of kings and even though I know this fire brings me pain


Il découvrait avec amertume que chaque pion n’était pas obligatoirement doté de bon sens. Ton erreur aura été de croire que tu pouvais dominer tes passions et tes émotions, alors que ce sont elles qui t’enchainent. Il relève le menton, impérieux, exerçant une légère pression sur sa main pour t’aider à te relever. Et ne t'offrant plus guère la considération et l'intérêt qu'il comptait vraisemblablement te donner.

« - Tu te poses trop de questions, alors que la plus importante est… »

Il humecte légèrement ses lèvres et fronce les sourcils, se rapprochant légèrement de toi tout en gardant ta main dans la sienne pour maintenir une certaine proximité. Il se cambre et hausse les sourcils pour souffler délicatement du bout de ses lèvres, son souffle caressant presque la peau de porcelaine qui constituait ton visage :

« - Qui je suis. »

Une des nombreuses interrogations qui t’avait effleurée, et que tu avais évincé par la charge cognitive de ton esprit pourtant étriqué. Dans ton regard, il pouvait y trouver une certaine forme de mépris, tu le jugeais comme toute personne digne d’être caractérisée d'humaine pouvait le faire. C’était risible, alors qu’il s’évertuait à ne pas s’arrêter sur l’image indécente et presque horripilante que tu lui servais, à l’effigie de la gamine pourrie gâtée en manque de sensations fortes et s’indignant que le monde ne puisse répondre à ses complaintes, que par un silence de mort. Il relâche délicatement ta main et dirige ses céruléennes sur la porte arrière de ton bar. Visiblement tu avais été tuée sur ton lieu de travail, ton agresseur te connaissait ou du moins, connaissait tes habitudes.

Il s’abstint de répondre trop rapidement à toutes les interventions que tu pouvais lui offrir, ton comportement changeait rapidement et tu devenais presque accueillante. Il s’arrête devant la porte et se tourne vers le cadavre que tu désignais sans plus aucune once de culpabilité. À croire que tu t’accoutumais fort bien de ta nouvelle nature et par-là, de ta vraie personnalité. Il pose sa main sur le chambranle et esquisse un sourire amer avant de siffler :

« - Ne t’en préoccupe pas, je vais faire nettoyer tout cela. »

Il se dirige donc dans le bar et s’installe sur un tabouret tout en entrouvrant les lèvres et inspirant grandement :

« - L’art dramatique est une qualité essentielle lorsque l’on veut survivre dans ce monde. Une jeune fille comme toi devrait le savoir. La rhétorique n’est qu’un artifice parmi tant d’autres. »

Sa langue passe furtivement sur ses lèvres. L’atmosphère lugubre du bar semblait amplifier son aura menaçante, ce que tu caractérisais pourtant de « dédain ». Il pose une de ses mains sur le bar tout en te désignant de son index la bouteille de bourbon, breuvage classique qu’il s’aimait à goûter sans plus jamais profiter de l’exquise saveur du liquide ambré.

« - Je suis Klaus Mikaelson. Et crois-moi, lorsqu’on est un petit vampire à peine né dans une ville remplie de prédateurs… il vaut mieux m’avoir pour allié. »

Et c’est un sourire énigmatique qu’il te sert en guise de mise en scène. Loin de lui l’envie de t’offrir une nouvelle fois l’image de l’être dédaigneux et rempli de mépris qu’il était. La colère avait tout ravagé, les siècles avaient probablement détruit le peu d’estime qu’il pouvait encore vouer aux êtres qui peuplaient sans cesse cette terre. Rare sont les personnes qui daignent comprendre un comportement avant de le juger, il n’en n’espérait pas autant de ta personne. Car il comptait bien faire honneur à sa réputation en t’utilisant.

@Upside Down [E.M]

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Dim 21 Oct - 1:15
Renaissance
feat. @Niklaus Mikaelson & Daenarylis

grande icone  grande icone
 
- 18/10/2016 -

04:37


Qui est-il ? Que fait-il ? Tellement de questions pour une personne. Après tout lorsque l'on rencontre une personne avant toute chose, on lui demande comment il s'appelle, comment il va, ou est-ce qu'il vit et que fait-il dans la vie. On peut dire que la rencontre entre Klaus et Daenarylis a été tout sauf ordinaire. Une morsure, une mort, une renaissance et une nuque brisée ! Jackpot ! Elle avait tout gagné ce soir.

Elle lui avait montré le chemin du bar. Celui-ci était moins fréquenté qu'en week-end, ils seraient donc au calme. Du moins elle l’espérait. Elle commençait à peine sa nouvelle vie de vampire. Tout était bien plus fort qu'auparavant. Elle avait jeté un dernier regard à cet homme qu'elle avait tué. Haussant les épaules elle lui faisait confiance. Il s'en occuperait, soit ! Prenant place derrière son bar, elle glissa l'une de ses mains sur le comptoir. Fermant les yeux, elle se concentra sur les bruits alentours, les sensations de son touché, les odeurs. Sa main glissant sur le bois, l'odeur des alcools, la musique que l'on pouvait entendre en fond, ce couple dans les toilettes... Rouvrant les yeux, elle fixa donc Klaus. Enchantée, moi c'est Daenarylis... Enfin, l'était-elle encore ? Allait-elle changer ? Sans doute ! Sans doute qu'elle ne serait plus jamais la même. Qui pouvait le savoir ? Que deviendrait-elle dans une semaine, un mois, une année ? Une vampire sanguinaire ? Assoiffée de sang ? Sa gorge lui piquait à nouveau, la faim refaisait surface. Avalant avec difficulté elle se tourna pour attraper la bouteille de Bourbon.

Alliés ou Ennemis alors ? Je peux compter sur toi ? ... Disons que jusqu'à présent je fuyais plutôt les vampires et par conséquent n'en connaît que très peu ! Pas beaucoup d'amis accro au sang dans ma liste... Attrapant deux verres, elle lui en servit un verre qu'elle lui tendit et s'en servit un qu'elle bu cul sec. Étonnamment elle ne ressentit pas l'effet escompter. L'alcool lui brûlait légèrement la gorge mais rien de comparable a auparavant. Fronçant les sourcils elle se resservit un verre. Prenant alors son verre elle fit tourner le liquide ambré dans le verre en le fixant. Tu as dis que tu avais un rôle qui m'était dédié dans ta pièce de théâtre... Que prévois-tu ? Qu'est-ce que je pourrais bien t'apporter ? Je ne suis personne ici ! Personne ! Elle avait vécu dans cette ville jusqu'à présent sans avoir eu le moindre souci. Elle ne comprenait même pas ce qu'il lui arrivait ? Pourquoi avait-elle été mordu et vidé de son sang ? Pourquoi elle ? Quoi qu'il en soit elle essayerait d'en savoir un peu plus sur son meurtrier. Un peu plus tard... Klaus... Mikaelson... Tu es donc un originel ! J'ai bien entendu parler de toi, que viens-tu faire dans cette si petite ville ?


 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 10/05/2018
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: l'hybride immortel
Je ressemble à: Joseph Morgan
On me connaît aussi sous le nom de: /

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Dim 21 Oct - 23:32


I can't be kill, I am immortal





Well I know there can come fire from the sky to refine the purest of kings and even though I know this fire brings me pain


Les blessures engendrent la colère et la peine. Et c’est en quête de guérison, que nous nous laissons avoir par le périple hypnotique de la violence. On se laisse guider par notre courroux, et d’un bras guerrier, assénons l’ultime coup. La mort et la souffrance de l’autre nous conduit irrémédiablement à apaiser notre tourment… l’éphémère quiétude n’est pourtant qu’un outrage de plus, porté à nos espérances et n’apaise en rien notre soif de vengeance. Il remonte avec élégance son regard dans le tien. Son sourire arrogant pour seule parure devenait de plus en plus courtois. Un rictus auquel on pouvait prêter bien trop d’interprétations.

« - Daenarylis… » Répéta-t-il d’une voix solennelle et au timbre d’une chaleur insoupçonnée. Ses céruléennes contemplent lentement le verre face à lui, sa langue passant furtivement sur ses lèvres pour les humidifier.

« - À l’époque, c’est un nom que l’on aurait volontiers donné à une sorcière. » Il hausse les sourcils tout en jaugeant ta réaction et relevant légèrement la main, soufflant dans un brin de voix cynique : « - Sans vouloir t’offenser. » Et c’est un nouveau sourire qui soutient ses taquineries. Il baisse son regard sur le bar et fait mine de réfléchir. C’est avec une lenteur calculée qu’il remonte progressivement ses iris dans les tiennes tout en susurrant :

« - Je peux être ton allié, pourvoir à ta sécurité et t’aider à t’acclimater à ce monde qui n’est pas le tien. Mais en échange… »

Il émet un léger rire amusé tout en relevant son index dans un geste leste et furtif : « - Cela ne te surprend pas, n’est-ce pas ? Il y a toujours un prix à payer pour sa survie. » Il incline son regard et plisse ses lèvres.

« - Ne t’en fais pas, trésor. Le mien n’est que de maigre compensation face à ce que je peux t’offrir et ce que le monde te réserve de ses merveilles. »

Il attrape son verre et fixe le liquide, songeur. Il devait peser le pour et le contre et s’assurer que tu serais à la hauteur de ce qu’il prévoyait pour toi. La douleur que tu ressentais, la colère et la nouvelle soif de vengeance qui allait t’inonder… pouvaient être à la fois un atout et une faiblesse. Il fronce les sourcils et serre la mâchoire, forçant un énième sourire, tout en murmurant :

« - Alors je t’aiderai à devenir quelqu’un. Il me faut juste m’assurer de ta probité. La trahison corrompt bien trop les esprits aujourd’hui, il devient difficile d’obtenir une loyauté de qualité. »

Il porte son verre à ses lèvres, par habitude hume ses effluves et finit par y déposer ses lèvres, se délectant du liquide dont il ne connaîtrait plus jamais l’extase de la première gorgée, trop accoutumée à la boisson alcoolisée. Il redépose son verre tout en le fixant.

« - Ce qui importe n’est pas de savoir ce que je viens faire ici, mais ce que nous allons faire. »


@Upside Down [E.M]

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Ven 26 Oct - 23:01
Renaissance
feat. @Niklaus Mikaelson & Daenarylis

grande icone  grande icone
 
- 18/10/2016 -

04:45


Elle n'en revenait pas. Quelques heures auparavant elle se tenait là, servant ses clients. Humaine ! Pleine de vie et d'envies. Jamais elle n'aurait imaginé son avenir en tant que vampire. Elle qui pensait pouvoir vivre, trouver l'amour, avoir des enfants... Tout ceci était partie en fumée. Elle essayait de rester forte, de ne pas céder a ses pulsions. Pulsions bien trop fortes, bien trop présentes. Elle n'avait qu'une envie, crier, courir, tuer... S'abreuver, éteindre ce feu qui grandissait au fond d'elle. Qui la dévorait de l'intérieur. Elle qui avait été si calme durant sa courte vie, si obéissante. Tout venait de basculer. Tout était si sombre à présent. Qu'allait-elle devenir ? Qui serait-elle à présent ? Elle reporta son attention sur son visiteur. Il répéta son prénom, elle leva les yeux et l'observa. Il semblait si calme, si paisible. Et pourtant elle l'imaginait sans problème laisser libre cours à sa colère et ses pulsions meurtrières. L'espace d'un instant elle le voyait même couvert de sang avec les crocs apparents. C'est a ce moment qu'elle entendit sa remarque. Fronçant les sourcils elle le fixa. Une sorcière ?! Vraiment ! Serrant les poings posaient sur le bar, elle attrapa la bouteille et se servit un nouveau verre, qu'elle bu sans attendre. Levant la main en guise d'acceptation, elle serra la mâchoire et pinça ses lèvres. Bien sûr, sans vouloir m'offenser... Elle ne s'adressait pas à lui, mais se parler plutôt à elle-même. Bien sûr qu'il ne voudrait pas l'offenser, après tout ce n'est pas comme s'il lui avait brisé la nuque ou s'il se foutait littéralement d'elle depuis le début.

Donc si je reprend et si je comprend bien. Tu seras un allié de taille, veillera sur ma sécurité et sera en quelque sorte mon ange gardien en échange de quoi ? Ma loyauté ? Plissant légèrement les yeux tout en secouant la tête, elle n'en revenait pas. Dis comme ça tout paraissait bien trop surréaliste. Un originel venait de frapper à sa porte, lui avait servit sur un plateau d'argent sa renaissance et il ne lui demandait que sa loyauté en échange ? Tu n'as pas assez de petits toutous qui son a ton service et qui te dise O combien tu es magnifique et puissant ? Se penchant elle appuya ses coudes sur le bar et déposa son menton dans ses mains tout en l'observant. Tu n'as pas besoin d'autre chose ?

Elle ne voulait pas être arrogante ou encore trop sûre d'elle. Non elle ne l'était pas, elle était simplement curieuse. Un vampire tel que lui devait en avoir un paquet de petits toutous. Fermant les yeux, elle attrapa son verre et bu une nouvelle gorgée pour ne plus penser à sa soif.

 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 122
Date d'inscription : 10/05/2018
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: l'hybride immortel
Je ressemble à: Joseph Morgan
On me connaît aussi sous le nom de: /

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance Dim 28 Oct - 0:46


I can't be kill, I am immortal





Well I know there can come fire from the sky to refine the purest of kings and even though I know this fire brings me pain



Il t’observe sans plus ouvrir la bouche. Laissant au silence le loisir d’accueillir tes propos et tout ton orgueil. Un léger sourire étire ses lèvres, progressivement, très lentement alors que ses iris se ternissent. Son regard s’assombrit et tout amusement, toute taquinerie quitte simplement son faciès pour ne laisser que les vestiges d’une indifférence qui t’était entièrement vouée. Tu venais de laisser s’échapper ta seule chance de survie. Il dépose son verre et dépose violemment la paume de sa main sur le bar pour ensuite se redresser tout en sifflant :

« - Cette mascarade arrive à son terme, ainsi que ma patience. »

Il t’offre un large sourire sarcastique avant d’hausser les sourcils et de se cambrer tout en te désignant avec de légers mouvements circulaires de son index.

« - Tu n’es pas digne de mon intérêt, encore moins de la mort que je pourrais t’infliger. Je préfère encore te voir t’étouffer avec ton orgueil et ton arrogance… te voir ployer sous le poids de ta nouvelle condition. »

Il marche à reculons, il n’avait été que trop clément et il commençait à en avoir assez de cette ville et de ses citoyens un peu trop vaniteux et sans réel intérêt. Il écarte ses bras d’un léger geste théâtral tout en clamant dans un brin de voix cynique :

« - Je vais donc te faire regretter ton comportement, et te laisser te débrouiller avec tes nouvelles capacités… »

Ses iris descendent, se tournent lentement vers un client et son sourire s’élargit. Il se déplace soudainement avec vélocité et vient mordre la personne au cou tout en l’éjectant contre un mur. Il n’avait pas pris la peine de boire son sang, il voulait juste que tu en sentes les effluves. Que le doux parfum d’hémoglobine réveille tes instincts et te pousse à mille excès… que le poids de la culpabilité ternisse à jamais tes traits suite au massacre que tu allais probablement faire. Il se déplace à nouveau et ouvre la gorge d’une autre personne, le bras, la jambe… la paume. Qu’importe, il ne s’agissait que d’entailles bénignes… Il se tourne finalement vers toi et arbore un léger sourire cynique :

« - Oh… Tu as soif ? Heureusement que ta famille n’est pas là pour voir ça. » Finit-il par souffler en riant.

@Upside Down [E.M]

Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Klaus & Daenarylis || Renaissance

MessageSujet: Re: Klaus & Daenarylis || Renaissance
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Klaus Richter
» {Flashback} Back From The Dead [Klaus, Kol & Elijah]
» Klaus et Caroline
» Klaus & Caroline ~ He’s your first love. I intend to be your last. However long it takes.
» Présentation Klaus Mikaelson

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-