RSS
RSS






 

Lire la suite
Le monde a changé. Une espèce supérieure a pris notre place. Des créatures qui n’existaient alors que dans les légendes. Mais la vérité, c’est que ces créatures, à la fois fascinantes et terrifiantes, sont bien réelles, et rôdent dans l’obscurité de notre monde depuis bien longtemps déjà. Je ne peux me résoudre à nommer ces êtres si particuliers. Je me dois cependant de vous les décrire. Je vous parle d’individus qui n’ont d’humain que l’apparence, et qui, à la lumière du jour, préfèrent les ténèbres de la nuit, plus propices à leurs activités sanglantes. Je vous parle d’êtres aux dents longues et suffisamment acérées pour percer la chair de votre cou et en faire perler le sang. Je vous parle de bêtes incontrôlables, obsédées par le besoin de s’abreuver, et qui ne reculeront devant rien pour l’assouvir. Et aujourd’hui, ces créatures sortent enfin de l’ombre. Parce qu’aujourd’hui, elles n’ont plus rien à craindre de l’Homme. Et nous, nous pauvres humains qui nous pensions si infaillibles, nous ne pouvons pas les arrêter. Et bientôt, il ne restera plus rien du monde d’antan que nous chérissions tant.

28/05/2018 Ouverture du forum
02/06/2018 Ouverture du jeu
08/07/2018 Modification du contexte et des annexes
02/08/2018 Changement de design


avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Mar 2 Oct - 20:25
Le sang attire le sang.
feat. @Asling Callaghan & Daenarylis

grande icone  grande icone
 
23:46

Toutes les histoires commencent par il était une fois et se finissent toujours par ils eurent beaucoup d’enfants. L’histoire de Daenarylis est bien loin de cette utopie. Qui aurait pu imaginer que des vampires peuplaient ce monde, qui aurait pu imaginer qu’un jour ils domineraient le monde et qui aurait pu imaginer que Daenarylis deviendrait l’une des leurs ? Personne. Elle les a toujours détestés pour ce qu’ils étaient et la voilà elle-même vampire. Ironique n’est-ce pas ? D’autant plus lorsque l’on sait qu’elle aime sa condition à présent. La force, l’agilité, les sens décuplés, la beauté et surtout l’immortalité. Que de point fort. Bien sûr il y a cette soif, mais elle a su palier à cette contrainte. Il suffit de tenir un bar qui récolte du sang humain et en fait une banque. Quel génie ! Prenant une poche de sang du frigo elle planta ses crocs dedans et en bu la totalité. En petite tenue dans son appartement avec le son de son enceinte à fond, elle se dirigea dans sa chambre. Devant son dressing elle l’ouvrit en grand et s’y engouffra. Qu’allait-elle porter ce soir ? Pas de bordel, jour de libre, quel pied ! Ressortant de son dressing, elle était plutôt satisfaite. Elle avait choisi de porter une petite robe noire avec des manches en dentelle. Bien sûr elle n’avait pas laissé son décolleté de côté, juste ce qu’il faut ! Elle avait bouclé ses cheveux et avait mis ses yeux verts en valeurs. Prête pour sortir et profiter de cette nuit de folie.

Son restaurant et son appartement se situé plutôt au Nord de Downside, ce soir elle irait au centre-ville afin de visiter quelques boutiques et faire quelques courses. Son frigo se vidait a vue d’œil. Elle préférait de loin de sang humain à celui d’animaux, malheureusement les dons se font de plus en plus rares. Et Daenarylis a de plus en plus soif. Si elle se contrôle assez pour ne pas importuner les humains, elle reste néanmoins sur ses gardes. Un accident est si vite arrivé.

Arpentant les rues de Downside, Daenarylis pouvait sentir sa présence. Elle avait deux trois boutiques et depuis il était là. La suivre dans les rues, l’observer. Elle pouvait le sentir de loin. Elle savait exactement quand est-ce qu’il la suivait. Elle ne l’avait jamais abordé, jamais parlé. Mais ce soir elle se sentait d’attaque, alors elle tourna dans une ruelle. Ni trop éloigné du centre-ville et de l’effervescence de celui-ci, ni trop proche pour ne pas se faire entendre. Une fois qu’elle était sûr qu’il soit derrière elle, elle se lança. Elle ne tourna pas, elle lui chuchota simplement. Je vois que tu ne lâche pas l’affaire. Notre petite rousse resta debout dans cette ruelle, il pouvait s’approcher de plus près elle ne fuirait pas cette fois, elle lui fera face. Entêté ou simplement un brin pervers ? Un rictus sur les lèvres, elle avait envie de jouer ce soir !


 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 20/09/2018
Élite
Who am i !

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Dim 14 Oct - 13:47

Le sang attire le sang
Daenarylis et Asling

« You're the devil in disguise, oh yes you are. »
Ah, l'observer se vêtir sensuellement, se déhancher dans les rues, sur le rythme de ses pas surnaturels, la sentir me sentir... Quel plaisir frissonnant. Et pourtant, elle ne dit rien, jamais. Ce n'est pas faute de la traquer depuis des semaines dans les rues de Downside. Comme si, cela ne la dérangeait pas d'être épiée par un inconnu, comme si elle n'en était pas effrayée une micro-seconde. Et pourtant, Satan sait si ce monde autrefois terrestre est devenu digne des Enfers. Un beau royaume où la soif de sang humain domine les coeurs sans tambour. Toujours est-il que ma proie s'est décidée à prendre le taureau par les cornes ce soir. Ou plutôt à faire sortir le loup de sa tanière. D'un ton bas, sans doute inaudible pour la race humaine, elle s'adresse à mon ombre dissimulée en hauteur, derrière la fenêtre poussiéreuse d'un bâtiment austère et gothique qui jonche la ruelle où elle se trouve en contre-bas. Un rictus naquit sur mes lèvres à sa première phrase, mais évolue en un rire bref sur la seconde. Je ne me cachais pas quant à mes réactions, elles étaient perceptibles à tout vampire un minimum doué situé à sa place. Après quelques secondes pour lui laisser le temps de cogiter davantage, je sautais, d'un bond surhumain, du haut de l'immeuble pour atterrir dans la ruelle, laissant l'emprunte fissurée de mes pieds de pierre sur le macadam, à quelques mètres d'elle. Son corps, ainsi à ma vue et dans une ligne de mire directe, m'était d'autant plus attirant. " Peut-être un brin des deux ? " le sourire vil aux lèvres, mais le ton amusé, je ne manque pas d'humour. Oh que non, c'est juste qu'il est plutôt noir, bien souvent. Pas d'amusement sans douleur, après tout. Je ne souhaite pas lui faire peur, j'ignore à dire vrai, ce que j'attends de cette jeune vampire. Elle m'intrigue d'une manière que je ne saurais vous décrire si ce n'est en empruntant le terme d'obsession. Le regard intelligent, je l'observe de haut en bas et de bas en haut, terminant cette progression jusque dans ses prunelles d'un vert émeraude envoûtant, elle est toujours aussi... ressemblante à celle qui fut le seul amour de ma vie. " Ce n'est pas prudent de venir dans cette ruelle, seule... Tu pourrais tomber sur un très... très vilain vampire, qui pourrait, je ne sais pas, te faire des horreurs. " ne pas l'effrayer ? On va peut-être pouvoir revenir sur ces propos... J'aime faire peur. J'aime provoquer cette angoisse chez mes jouets. Même si, cette vampire n'en est pas vraiment un... Il y a quelque chose de différent, puisqu'elle m'attire. Je m'approche à vitesse vampirique de cette flamboyante jeune buveuse de sang. Me plaçant dans son dos, je l'épargne de tout contact physique pur pour le moment. Laissant simplement nos auras s'apprivoiser l'un l'autre, délicatement. " Je te fais peur, j'espère ? " je murmure, suave et menaçant à son oreille, peut-être que je cherche à la provoquer. Peut-être que je veux savoir si elle est aussi tarée que son ancêtre. Peut-être que je veux revivre ce grand frisson qui me parcourait autrefois l'échine lorsque son sang me maltraitait.  
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Ven 26 Oct - 21:16
Le sang attire le sang.
feat. @Asling Callaghan & Daenarylis

grande icone  grande icone
 
00:16

Il se tenait là, a quelques centimètres d'elle. Elle pouvait le sentir dans son dos. Elle pouvait sentir son regard se poser sur elle. Son souffle sur sa nuque. Prête à lui faire face elle se tourna alors. Il était là, devant elle. Fronçant les sourcils elle l'observa. Il en fit de même. De haut en bas, de bas en haut. Était-elle a son goût au moins ? Un brin des deux ?! Je vois... C'est donc pour ça que tu me suis depuis des jours. Persévérant en plus donc ! Un sourire se dessina sur ses lèvres. Elle le fixa alors. Yeux dans les yeux. Daenarylis fut captivé par son regard. Regard bien particulier. Il avait les yeux vairons. Avant qu'elle n'ait pu lui dire a quel point ses yeux la fascinait, il poursuivit. Pas prudent ? Et pourquoi cela ? Était-elle ce genre de fille peureuse ? Cette demoiselle en détresse dans son château ? Reflétait-elle vraiment cette image ? Auparavant peut-être. Elle avait été cette jeune femme bien trop naïve, mais c'était avant de connaître les ténèbres. Avant d'être ce qu'elle est aujourd'hui. Une vampire.

Bien vite il retourna dans son dos. Proche de son oreille à lui chuchotait quelques mots. Voilà bien longtemps qu'elle n'avait plus peur. Elle s'y était immunisé en quelque sorte après être revenu d'entre les morts. Après avoir vidé de son sang cette victime mise sur son chemin. Tournant légèrement la tête pour que ses lèvres soient assez proches des siennes tout en restant dos contre lui elle lui murmura. Aimerais-tu ? Sans qu'il puisse réagir elle se tourna, plaqua une main sur son torse et le poussa contre le mur de la ruelle. Lui faisant face elle avait le visage légèrement baissé. Il se pourrait bien que je sois ce vampire, celui qui pourrait te faire des horreurs... Relevant le visage, elle posa ses yeux dans les siens. ...Que je sois vilaine, très vilaine ! Elle le fixa une nouvelle fois dans les yeux. Ses yeux si envoûtant. Sa main toujours posait contre son torse, elle s'approcha davantage de lui pour venir coller son visage au sien et lui murmurait à l'oreille. J'aime ce que je vois !

Elle devrait fuir, le laisser la au milieu de cette ruelle. Lui qui la suivait depuis des jours sans raison apparente. Elle ne devrait pas jouer avec le feu et pourtant. Ce soir elle était d'humeur taquine, voir vilaine. Elle avait envie de jouer, elle avait envie de jouer avec le feu. Alors elle se détacha légèrement de lui, tout en restant proche. Tu vas me dire pourquoi tu me suis depuis des jours maintenant, ou bien... Elle se mordit la lèvre inférieur et passa sa langue sur ses crocs qu'elle laissa apparaître.


 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 20/09/2018
Élite
Who am i !

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Sam 27 Oct - 15:36

Le sang attire le sang
Daenarylis et Asling

« You're the devil in disguise, oh yes you are. »
Oh oui elle était à son goût, et elle devait bien le lire dans ce regard lubrique qu'il lui octroyait depuis de longues secondes. Mais Asling tilte sur une de ses remarques... et ne peut guère empêcher de ricaner, arborant un air snob, presque de donneur de leçon. " Quelques jours ? Non non... ça fait des semaines que je te suis... Des semaines que tu m'obsèdes. " nuance le ténébreux vampire, de sa belle voix grave, aucunement gêné par cette révélation. Au contraire, il y prend un immense plaisir. C'est un psychopathe assumé. " Mais oui, je suis persévérant. Quand je remarque une jolie chose, je fais de mon mieux pour l'obtenir. " compliment à peine déguisé. Doux sourire à l'appui. Bien sûr Daenarylis n'était pas qu'une belle plante, elle était attirante par bien d'autres aspects. Et sa personnalité commençait à prendre dans ses filets le beau blond. Cela faisait des années qu'il ne s'était pas senti aussi intrigué par une vampire. Elle réveillait quelque chose en lui, et il comptait bien observer jusqu'où cet attrait pourrait conduire. Une fois derrière elle, tout juste dans son dos, elle rétorque... Aimerais-tu ? Asling est déstabilisé, il ne s'attendait à autant de confiance en soi, ni autant de violence par la suite. Ce qui l'enchante, d'autant plus. Le vampire a toujours eu un faible pour les femelles de caractère. " Et qu'est-ce que tu proposes comme sévices ? Des coups ? Des brûlures...? " interroge délicatement l'être des ténèbres, comme si les deux buveurs de sang parlaient d'un sujet aussi banal et commun que des petits gâteaux. " Ne me promets pas monts et merveilles, si tu n'es pas capable de suivre le rythme... " ajoute à la fois durement et sensuellement le vampire, à l'oreille de la rouquine. Avec sa force vampirique, il échange leur place, mais il ne la touche pas plus que nécessaire. Le blond croise surtout ce regard vert de chat, qui brille grâce aux réverbères. " C'est partagé. " rétorque Asling, qui ne ment pas, il se sent attiré par cette fébrile créature comme un papillon par la lumière. Jamais, peut-être, il ne reviendra de ce physique surnaturel, qui lui rappelle tant de souvenirs, ces jeunes années humaines. La voir elle, c'était comme revoir Alessandra... Le grand amour de sa vie. C'était ces mêmes yeux verts émeraudes. Ce même caractère de feu. Et avec un peu de chance, cette même folie. Asling pourrait s'y perdre durant des heures, dans les prunelles de son passé. " Je te le dirai si tu le mérites... " est-ce vraiment la question ? probablement pas... " Tu es belle, voilà tout... Et ton odeur est particulièrement repérable. " pour les vampires, c'est important le parfum. " Je t'invite à manger ? " l'invite-t-il, gentleman, en s'écartement légèrement pour lui proposer son bras. Asling venait d'un autre siècle, et cela se voyait de temps à autre, comme cette fois-ci. Bien sûr, le plat ne se trouvera pas dans un restaurant. Le vampire a une villa, avec une cave, où il séquestre des humains, pour un buffet à volonté. Il n'y emmenait jamais personne, de peur qu'on lui dérobe sa réserve. Mais il pourrait sortir l'un de ses plats de sa cachette pour le partager avec la rouquine ? Que du sang de haute qualité, il vaudrait les meilleurs restaurants. 
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Dim 28 Oct - 20:23
Le sang attire le sang.
feat. @Asling Callaghan & Daenarylis

grande icone
 
01:34

La provocation, sa seule arme pour le moment. Que pouvait-elle faire d'autres ? Il était craquant certes mais elle n'allait tout de même pas le laisser gagner. Un pervers ? Un psychopathe ? Les deux sans doute ! Et voilà qu'il lui disait que ça ne faisait pas des jours mais des semaines... Elle avait fait les gros yeux tout en l'observant. Déglutir, respirer. Autrefois, dans sa condition d'humaine elle aurait sans doute pris ses jambes a son cou et aurait essayé de fuir. Pourquoi elle ne le faisait pas ? Elle n'en savait rien. Sans doute dû a cette alchimie ! Une jolie chose ? Sérieusement ! Je ne suis qu'une chose... Outch l'égo ! Reculant légèrement, elle se tenait toujours devant lui, sa main posait sur son torse. Elle serra toutefois ses doigts sur celui-ci, y plantant légèrement ses ongles. Il va falloir que tu rames pas mal avant de pouvoir l'obtenir cette chose dans ce cas... Il pouvait rire autant qu'il le voulait, elle n'en démordra pas ! Que croyait-il ? Qu'il n'avait cas claquer des doigts, jouer de son charme et avoir tout ce qu'il voulait ? Certainement pas avec Daenarylis. Elle a pour devise depuis sa renaissance de s'amuser avant tout sans se poser de question. Avec lui, elle se fixait l'objectif de ne surtout pas faillir et lui tomber dans ses draps facilement.

La tension s'installait doucement entre eux. Tension qui se ressentait de plus en plus. Je ne promet rien, j'affirme et agi ! Tu pourrais être surpris de bien des manières. Après tout c'est bien toi qui dit me suivre depuis des semaines, tu as pu en avoir un petit aperçu ! Elle ne se contentait pas du métro boulot dodo. Si elle passait le plus clair de son temps dans son bar c'est avant tout parce que dans son bar il y a tout ce dont elle a besoin pour s'amuser et vivre. De l'alcool, de la danse, des humains... S'il lui arrivait de bosser quelques fois, la plupart de son temps elle le passait avec ses amis ou dans l'arrière boutique a se nourrir de sang humain. Bien entendu elle sortait et s'amuser. Elle est bien plus ouverte d'esprit et bien plus extravertie depuis qu'elle fait partie des créatures de la nuit. Elle le fixait toujours et elle avait l’impression par moment qu'il était ailleurs, qu'il l'observait mais sans vraiment la voir elle. Ainsi dont il aimait ce qu'il avait sous les yeux. Parfait ! Elle pourrait facilement en jouait dans ce cas. Ainsi dont elle devait mériter sa réponse. Plusieurs idées lui passèrent en tête. Certaines plus charnelles que d'autres. Mon odeur te plaît ?! Elle approcha alors son visage du sien, ses lèvres a quelques centimètres des siennes. La tienne est particulièrement sucré, je l'a reconnaîtrais entre mille. Son souffle pouvait facilement venir caresser son visage. Elle finit cependant par se dégager, n'allons surtout pas lui donner ce qu'il attend d'elle. Il finit par l'inviter à manger, en s’écartant légèrement. Faisans un pas en arrière, elle fit claquer ses talons sur le sol. Le bruit résonnant doucement dans la ruelle.

Il lui proposait son bras pour marcher, le regardant, elle sourit. Tellement gentleman ! Je ne voudrais pas blesser l'égo de Monsieur ! Passa alors sa main, elle attrapa son bras, le tenant au niveau de son biceps. Se collant légèrement à son corps, elle lui lança : Je te suis, j'ai une faim de loup. [...] Arrivée devant la villa, elle observa la demeure. Je vois qu'on ne se refuse rien ! Que cachez-vous dans cette immense, maison Monsieur le psychopathe ?! D'ailleurs je me rend compte que tu ne m'as pas dit comment tu t’appelais, j'imagine qu'avec les semaines d'espionnage tu sais qui je suis... Elle avait lâcher son bras et s'était avançait de la maison, se tenant sur les deux premières marche de l'escalier qui faisait face à la porte d'entrée, elle se tenait à la rambarde et l'observait droit dans les yeux. Ses yeux si particuliers. Était-elle folle ou complétement stupide de l'avoir suivit jusqu'ici ? L'avenir nous le dira ...


 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 20/09/2018
Élite
Who am i !

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Dim 28 Oct - 23:03

Le sang attire le sang
Daenarylis et Asling

« You're the devil in disguise, oh yes you are. »
Sa réaction m'amuse, je ne m'en cache guère. " Une chose particulièrement captivante... il faut l'avouer. " je nuance, remarquant que son ego est touché. Oh et puis qu'importe ? Elle est distrayante lorsqu'elle s'énerve... Mes prunelles ne peuvent se détacher des siennes, je suis captivé par elle, par son assurance, et par sa fougue, c'est assez fascinant. Et je suis sûr que si mon coeur battait encore au rythme effréné de l'amour mortel, il aurait loupé bien des battements depuis qu'elle s'est adressée à ma personne. Mais nous n'aurions jamais une rencontre normale, de deux humains qui se plaisent. Cependant, les vampires ont cette intensité, ce contrôle très peu maintenu en laisse, lorsqu'il désire quelque chose. Il y avait également une plus grande libération de la violence, déchaînant ainsi les passions. " Tu te la joues inaccessible ? Ou tu penses sincèrement que c'est le seul moyen pour maintenir mon attention sur toi ? " je ne manque pas de confiance en moi, ni d'aplomb, je sais que je suis plaisant à contempler. C'est pourquoi un si large sourire éclaire mon visage. Ces petits jeux de séduction, je les connais tous par coeur, depuis le temps. Et je sais également que... qui n'aime pas un peu d'imprévu dans sa vie ? Un peu de danger également ? Personne. Même si dans ce monde-ci les risques rôdent à chaque coin de rue. " Si tu veux vibrer, je ne vais pas te mâcher le travail, tu vas toi aussi devoir courir, ma belle. " l'assurance, toujours. Et ce sourire colgate digne des plus beaux acteurs hollywoodiens. Du sang d'aristocrate coule dans mes veines, il faut s'en montrer digne. Ou peut-être que je joue avec elle ? Je l'ignore.

La tension prenait ses aises, elle devenait de plus en plus difficile à occulter. Mon envie de sauter sur Daenarylis devenait irrépressible, mais je contrôlais ma bestialité de toutes mes forces. " J'ai remarqué que tu étais parfois bien trop douce... Puis-je te servir de sac de frappe pour une seconde ? " je la questionne du regard, condescendant, un sourire éloquent aux lèvres. Je suis fou, ce n'est pas une grande nouvelle. Je veux qu'elle me cogne, jusqu'à réussir à peut-être atteindre sa cible. Car je suis incroyablement rapide, une anguille qui s'esquive au moindre mouvement. " Essaie seulement... " mon regard provocateur ne lâche pas le sien. Peut-être que je teste ses habilités ? A mon bras, je ne veux pas d'une vampire faible. Au contraire, seule une forte-tête pourra me faire honneur et me rendre fier. Nous parlons odeurs, la mienne lui plaît. " Tant mieux. " je souris, satisfait, évidemment. Bien vite, la rouquine accepte de m'accompagner jusqu'à ma somptueuse demeure. Elle a une faim de loup, m'apprend-elle. " Patience, mon ange. " je lui murmure à l'oreille, glissant une main dans le bas de son dos, pour l'inviter à traverser le seuil de la porte. Une fois tout deux dans l'entrée, je la débarrasse, à vitesse de vampire, de sa veste. " Si Madame me le permet... " je lui souffle, presque tendrement, déposant mes lèvres sur sa nuque, au passage. Prenant tout de même le temps de savourer la douceur de sa peau, de mon nez adroit. Mon regard s'obscurci par le désir de la goûter. " Je te croquerai. " ma parole se libère si aisément à son contact, je n'ai même pas fait exprès. Fronçant légèrement mes sourcils, d'étonnement, je dépose ses affaire sur le porte-manteau. " Reste là. " c'est un ordre, évidemment. Me dirigeant dans la cave, je vais récupérer deux coupes de sang russe bien frais. Je reviens dans son champ de vision aussi rapidement que j'ai disparu. " Pour vous. " je trinque avec elle, charmeur, puis bois une brève gorgée. Rivant mes prunelles dans les siennes, je me délecte de son regard. " Alors qui a la meilleure réserve ? Toi ou moi ? " je la provoque, encore une fois, le sourire en étendard. C'est que c'est amusant, de la titiller. Maintenant que j'y réfléchis... Daenarylis pourrait être une partenaire de taille... entre mes trafics douteux et son bar qui sert de zone de stockage, nous pourrions régner sur le marché noir de sang de Downside... Mais n'allons pas trop vite en besogne. Ou elle croira que je ne l'ai attirée en ces lieux que pour des raisons professionnelles. " Suis moi. "  toujours très directif - et séduisant - je lui octroie un sourire sibyllin, avant de me diriger vers la chambre à coucher, qui ressemble à une crypte, le gris terne et ses murs rocheux, avec le cercueil noir en son centre. Je suis de la vieille école. " Tu aimes la déco j'espère ? " après une nouvelle gorgée, j'essuie doucement mes lèvres d'un revers de main, en plantant mon regard obscurci par mes idées charnelles dans le sien. Brusquement, je m'approche de cette jeune vampire, si rapidement qu'on aurait pu penser que je m'étais téléporter. " On peut refaire les murs si tu veux, en se cognant dessus... " c'est une proposition clairement. Elle me plaît et je sais que lui plais, qu'est-ce qui nous empêche de poursuivre cette soirée de manière charnelle ?
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Lun 29 Oct - 0:27
Le sang attire le sang.
feat. @Asling Callaghan & Daenarylis

grande icone
 
01:56

Arrivée devant sa demeure elle attendit qu'il l'invite à entrer. Réflexe sans doute, étant un vampire, elle peut entrer dans une maison qui n'est pas la sienne et où on ne l'a pas invité à entrer. Bon moyen de protection pour les humains sans défense. Lorsqu'il posa sa main au creux de ses reins, elle eut comme une décharge dans tout le corps. Le contact était plaisant. D'autant plus lorsqu'il lui souffla à l'oreille : "patience, mon ange. Déglutissant, elle devait faire quelque chose pour ne pas faillir. Pour te répondre, je ne pense pas avoir besoin d'être inaccessible puisque ca fait des semaines que tu me suis sans même avoir bougé le petit doigt... Lui lançant simplement un clin d’œil, elle souriait franchement. Oh et nous allons bien voir qui terminera la course le premier dans ce cas. Aprés tout, jouer au chat et à la souris est bien plus amusant et bien plus attractif.


Une fois la porte franchi, il vint lui prendre sa veste, elle la laissa glissait le long de ses bras. Il l’accrocha bien vite sur le porte manteau. L'entrée était somptueuse, spacieuse et étonnamment épurée. Toutefois elle se s'attendait pas au fait qu'il lui dépose un baiser dans le cou. Moment qui parut durer de longue minute. Instinctivement elle pencha légèrement la tête pour lui laisser plus de parcelle de chair. Elle l'entendit dire ces quelques mots mais n'y prêta guère plus d'attention. Elle remarqua qu'il en fit de même puisqu'il disparut assez rapidement. Lui ordonnant de ne pas bouger. Elle le vit filer, elle n'écouta malheureusement pas. Elle s'aventura dans le petit salon qui se trouvait sur le côté. Se postant à la fenêtre elle observa les alentour. Une maison assez isolée, avec une plutôt belle vue. Elle l'entendit revenir et se redirigea vers l'entrée. Le voyant revenir avec deux coupes de sang. Reniflant légèrement, elle sentit l'odeur exquise du sang. Trinquant, elle trempa ses lèvres dans l’élixir, en ne le quittant des yeux. Je pense qu'on peut facilement rivaliser, mon sang est bien plus doux. Le tient reflète la peur... Les clients de Daenarylis sont des donneurs consentants, le sang est donc clair et doux, celui-ci est plus brut et reflète la peur, ce qui est tout aussi délicieux. Encore une fois il lui ordonna de le suivre. Tu aimes donner des ordres à ce que je vois ! Attention à ne pas trop en donner, je pourrais facilement me rebeller !

Elle le suivit pour cette fois, hâte d'en découvrir davantage. La coupe de sang en main, elle la vida et déposa le verre sur une commode qui se trouvait sur son chemin. Entrant dans la pièce elle fut sous le choc. Je suis plus du genre lit double et déco scandinaves, quelque chose de plus chaleureux et cocooning. Elle observait la chambre quand il s'approcha d'elle. Avec son pouce elle essuya le coin de ses lèvres où une goutte de sang y était encore. Elle prit son temps et finit par portait son doigt à ses lèvres, afin de lécher le sang. On peut en effet refaire la déco, malheureusement je pense qu'il n'y a pas que les murs qui sont à refaire, aprés tout c'est toi qui m'a clairement demander des coups tout à l'heure... Le poussant contre le mur le plus proche de sa vitesse vampirique, elle le maintenait fermement. Toujours aussi douce ?




 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 16
Date d'inscription : 20/09/2018
Élite
Who am i !

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Lun 29 Oct - 11:57

Le sang attire le sang
Daenarylis et Asling

« You're the devil in disguise, oh yes you are. »
Mon doux sourire grandit, teinté d'amusement. " Ne sois pas trop sûre de toi, je pourrais me lasser aussi vite que ton emprise sur moi est apparue. " je rétorque lentement, prévenant, mais toujours quelque peu menaçant. Est-ce la vérité ? Je ne sais pas. Je ne pense pas. Dae m'envoûte plus que de raison depuis que mes yeux se sont posés sur elle pour la première fois, et je ne suis guère le genre à abandonner l'objet de mon affection par simple lassitude. C'est probablement dû à ma nature loyale. Suffit de constater le dévouement que j'octroie à Miss Burberry depuis près d'un siècle. Je lui serai toujours fidèle. Peut-être qu'un jour il en sera de même avec la rouquine qui me fait si fièrement face. Tout dépendra de la nature que prendra notre relation. On ne peut jamais savoir à l'avance le degré d'attachement que l'on ressentira envers une personne la première fois qu'on la rencontre. " Peut-être que lorsque tu termineras la course, je ne serais déjà plus sur la piste. Tu ne devrais donc pas trop tarder à me passer devant. " c'est une menace ? Ou une nouvelle provocation ? Les deux interprétations sont permises. Nous trinquons ensemble, mon sourire ne s'est toujours pas volatilisé. Mes prunelles dévorent les siennes, sans la moindre gêne. Jusqu'à ce qu'elle compare nos produits. " C'est comme ça que je le préfère... Dompté. Ça lui donne un piquant qui lui donne toute sa saveur. Mais admire sa robe, même elle semble frissonner, tu ne trouves pas ?" parler de sang de qualité, c'est comme parler de bon vin pour les plus grands oenologues, c'est un plaisir presque indécent. Elle m'affirme alors qu'à trop lui donner des ordres, elle pourrait finir par se rebeller. " Peut-être que c'est ce que j'attends. " mystérieux, et joueur, comme toujours. Je la gratifie d'un clin malicieux, avant de monter jusqu'à ma crypte privée. La surprise se lit sur le visage de ma tendre invitée. C'est vrai que la nouvelle génération de vampire a tendance à délaisser l'aspect cérémonieux, et historique, de nos anciennes demeures, pour la modernité suédoise. Mais j'ai toujours beaucoup aimé le style baroque du  XIXème siècle, l'époque à laquelle je suis né. " Tu recherches de la chaleur ? Alors que nous sommes aussi glaciaux que l'ère polaire... Quel paradoxe... Tu es si jeune... " elle m'essuie la lèvre, où du sang s'est incrusté, avant de se lécher le doigt bien sensuellement. L'excitation ne peut que me gagner, tandis que mes prunelles se noircissent visiblement. Les vampires sont des animaux, des prédateurs, il ne faut pas l'oublier. Brusquement, elle me pousse contre un mur, faisant trembler celui-ci. Sa force est surprenante. Et ça me plait. " Tu veux bien cesser de me caresser, s'il te plait ? " oui, je me moque d'elle, la dénigrant pour la pousser à bout. Je désire bien plus qu'une simple bousculade, même si le début est prometteur. Alors, comme pour lui montrer l'exemple, je la pousse à mon tour contre ce même mur. Bien plus durement. Tout mon corps s'acoquine au sien, presque tendrement, en comparaison du choc. " Je ne t'ai pas fait trop mal j'espère ? " je l'interroge de mon regard faussement inquiet. Mais je n'en ai que faire. C'est une vampire, elle peut encaisser. Et c'est pourquoi j'aime tant cette race. Sans lui demander la permission, je m'empare de ses lèvres, comme d'un 4h savamment attendu. Le baiser suave devient progressivement haletant et incontrôlable. Réveillant des envies tout à fait malsaine. Mais j'y mets un frein. Le sexe tendre ne m'intéresse pas. Cela ne signifie pas que je ne sais pas aimer. Juste que je n'aime pas " comme il faut ". Un fouet de verveine se trouve sur mon bureau de travail... Je me sépare brusquement de ma rouquine, pour le récupérer. Joueur, je le fais claquer au sol. " On peut mesurer ton endurance à la douleur ? Ou l'expérience t'effraie-t-elle ? " ma question est douce. Mais un sourire sardonique et vil fleurit sur mes lèvres. Dae ne sait pas sur quel grand malade elle est tombée. Comment dompter l'indomptable ? A elle de trouver la solution, si elle ne souhaite pas être soumise face à moi. Comme pour lui prouver que ce n'est pas si douloureux, j'attrape la lanière brûlante entre mes mains, résistant à la douleur bien qu'elle soit saisissante et que ma main commence à fumer et qu'une odeur de chaire grillée imprègne la chambre. " Résister à la torture te rendra bien plus forte. " rien ne vaut un peu d'entraînement. Même si l'enjeu ici est bien plus sensuel.
(c) DΛNDELION
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 16/09/2018
Age : 24
Localisation : Downside
Immaculée
Who am i !

Who am I
Je suis: Barmaid
Je ressemble à: Katherine McNamara
On me connaît aussi sous le nom de: Davina Claire

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang. Lun 29 Oct - 22:37
Le sang attire le sang.
feat. @Asling Callaghan & Daenarylis

grande icone
 
02:23

Une pression, un désir, une tension. Elle le maintenant fermement contre le mur. Je vois... tu n'aimes donc pas jouer avec le feu avant de te brûler les ailes ! Moi je préfère prendre mon temps et exploiter toutes les facettes, toutes ! Elle s'était approchée de son oreille pour ses dernières paroles. Pourquoi brûler les étapes, pourquoi se contentait de se jeter les uns sur les autres, lorsque l'on peut simplement s'amuser, profiter et ne surtout pas céder à la tentation. Il suffit de se laisser porter et de profiter. Je suis certaine que tu ne pourrais te passer de moi... Avec son autre main, qu'elle vint posait sur sa nuque, elle glissa ses doigts le long de sa carotide. Ainsi dont il attendait qu'elle soit plus brutale avec lui. Elle n'eut toutefois pas le loisir de lui montrer, elle fut a son tour plaquait contre le mur. Si elle avait été plutôt tendre avec lui, il avait été bien plus brutale. Instinctivement, une fois plaquait contre le mur avec cette force, elle sortit les crocs. Son regard se fit plus sombre et les veines autour de ses yeux étaient visibles. Râlant, elle le fixa. Elle aurait pu lui sauter à la gorge, elle décida toutefois de se contrôler. Je peux facilement paraître plus sauvage lorsque je laisse mes émotions prendre le dessus... Elle ne put en dire davantage puisque sans qu'elle s'y attendent il se jette sur ses lèvres. Dans un premier temps elle fut surprise, seulement la tension était tellement forte qu'elle se laissa portait et l'embrassa à son tour. Ses crocs avait laissé place à des lèvres bien trop gourmandes. Ses yeux n'étaient plus sombre, toutefois une lueur bien particulière pouvait s'y lire. La fougue, lé désir, l'envie !

Seulement Monsieur décida qu'il en serait autrement. Brisant l'étreinte rapidement, récupérant ses mains qu'il avait tenu fermement contre le mur, elle le regarda se déplanait dans la pièce. Était-ce le bon moment pour filer et le laisser sur sa faim ? Haussant les sourcils, elle l'observa ainsi que son instrument de torture. Elle n'avait pas signé pour cela ! Je ne suis pas sûre de vouloir souffrir... S'approchant de lui, elle déposa une main sur le fouet qu'elle enleva bien vite. Regardant sa main elle la vit guérir. La verveine ce poison qu'elle prenait lors de sa vie humaine et qui a présent pouvait lui provoquer d'horribles brûlures. Attrapant le fouet par le manche sans verveine, elle commença a l'enrouler autour de ses poignets. ... par contre je peux m'assurer que tu ais ce que tu veux sans en pâtir ! Tout en lui enroulant les poignets elle s'approcha de lui et colla son corps contre le sien. S'approcha de son oreille elle lui murmura : Il y a bien d'autres manières pour pimenter les choses... Sa langue vint chatouiller son lobe, elle mordilla celui-ci. elle lui déposa un premier baiser au niveau de son oreille, puis elle descendit progressivement jusqu'à sa jugulaire.

Ses mains étaient toujours prise au piège dans le fouet, la tension était à son comble. Son corps toujours collé au sien. Son visage se cachait au niveau de son cou, il ne vit donc pas ses crocs sortirent, ni même ses veines apparentent. Il sentit simplement la pression au niveau de son cou. Elle le croqua littéralement. Certains vampires échangent le baiser de la mort pour se donner du plaisir, pour s'amuser. Elle retrouvait dans son sang l'odeur sucré qu'elle pouvait sentir lorsqu'il se trouvait prés d'elle. Retirant ses crocs, un filet de sang s'échappait et coulait le long de sa bouche. Son regard de le couleur d'un rubis le fixait. Comment réagirait-il face a cet acte. Daenarylis était affamé du matin au soir. Humains, anciens sorciers ou même vampires, elle ne faisait pas de différence. Certes le sang humain était bien plus vital et bénéfique pour son organisme ! A présent Daenarylis se rapprochait plus d'une rebelle que d'une jeune femme exemplaire. Ses cheveux ondulaient étaient en désordre, lui créant ainsi une crinière de lionne. Seule sa tenue vestimentaire restait abordable pour le moment. Encore trop douce ? Elle le défiait du regard. Alors beau brun, comment réagiras-tu a cet affront ?! Vas-tu de libérer de ton fouet empoissonné ?






 
 
made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.

MessageSujet: Re: Asling & Daenarylis || Le sang attire le sang.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Blake - Le sang appelle le sang
» J. Phoenix Lewis || Le sang attire le sang 99%
» Le sang se lave avec des larmes et non avec du sang [PV]
» Le sang de mon sang. [Sir Adam P.M., le Trilobite ♥]
» On dit que le sang veut du sang... [Siobban]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-