RSS
RSS






 

Lire la suite
Le monde a changé. Une espèce supérieure a pris notre place. Des créatures qui n’existaient alors que dans les légendes. Mais la vérité, c’est que ces créatures, à la fois fascinantes et terrifiantes, sont bien réelles, et rôdent dans l’obscurité de notre monde depuis bien longtemps déjà. Je ne peux me résoudre à nommer ces êtres si particuliers. Je me dois cependant de vous les décrire. Je vous parle d’individus qui n’ont d’humain que l’apparence, et qui, à la lumière du jour, préfèrent les ténèbres de la nuit, plus propices à leurs activités sanglantes. Je vous parle d’êtres aux dents longues et suffisamment acérées pour percer la chair de votre cou et en faire perler le sang. Je vous parle de bêtes incontrôlables, obsédées par le besoin de s’abreuver, et qui ne reculeront devant rien pour l’assouvir. Et aujourd’hui, ces créatures sortent enfin de l’ombre. Parce qu’aujourd’hui, elles n’ont plus rien à craindre de l’Homme. Et nous, nous pauvres humains qui nous pensions si infaillibles, nous ne pouvons pas les arrêter. Et bientôt, il ne restera plus rien du monde d’antan que nous chérissions tant.

28/05/2018 Ouverture du forum
02/06/2018 Ouverture du jeu
08/07/2018 Modification du contexte et des annexes
02/08/2018 Changement de design


avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Mar 19 Juin - 0:27






Attente fatale.

Il est toujours étrange de se poser des questions sur la vie après la mort lorsque l’on a franchi la limite en devenant éternel. Cela était-il arrivé qu’un homme pieux se retrouve transformé en créature de la nuit ? Quelle déception cela devait être de voir que le dieu qu’il avait toute une vie vénéré lui voit arracher son humanité sans intervenir ? La vie de l’église ayant défini la vie d’un homme. Assistant fidèlement au culte chaque fois qu’il le devait, observant le monde à travers un vitrail, se mariant à la religion même. Existait-il encore des êtres de ce genre ou la foi en l’humanité à travers sa religion avait-elle totalement disparue ?

Le regard déposé sur l’un des vitraux qui laissait pénétrer au sein de l’église une lumière colorée, Hayley laissait vagabonder son esprit. Un message venant d’elle t’avait été adressé par l’intermédiaire d’une lettre déposée devant la porte de ton habitation. Une feuille noircie de quelques mots t’avait simplement indiqué le lieu de rendez-vous et l’heure à laquelle tu devais venir. Neuf heures, l’église La Croix. Tu étais une chercheuse, la curiosité faisait donc intimement partie de toi. Elle ne savait pas grand-chose sur toi, seulement ce qui lui semblait être le plus important. Elle savait aussi que son nom sans doute un peu trop ébruité trahirait sa véritable nature. Hayley avait ses objectifs et pour les atteindre il lui fallait entrer au cœur même des recherches effectuées par les chercheurs de la ville qui avaient d’ailleurs trouvé le remède. Nombreuses informations lui manquaient bien sûr mais elle allait ainsi s’en renseigner directement à la source.

Il y avait quelque chose d’étrange et d’amusant avec les églises, la pierre avec laquelle celle-ci était battis conservait toujours la fraîcheur et l’humidité pesante qui régnait maître en ce lieu. Lorsque enfin le bruit de tes pas résonna au sein du bâtiment religieux Hayley se releva du ban sur lequel elle s’était assise. Un faible sourire bien que sincère étirant ses lèvres.

« - Vous êtes venue. Je sais que mon invitation était légèrement maladroite mais je me suis dit qu’il valait mieux ne pas trop en dire. De toute façon à cette heure je ne pense pas que j’aurai pu faire une mauvaise rencontre mais bon… »

Elle se pinça brièvement les lèvres dans une légère moue pour excuser ses propos maladroits bien que justifiés par la paranoïa.

« - Je m’appelle Andrea. Je suis arrivée il y a quelques temps en ville et j’ai entendu parler de vous. Je ne vais pas passer par quatre chemins, je veux aider à rétablir l’équilibre entre les espèces. Et j’ai besoin d’informations pour vraiment comprendre ce qu’il se passe… Vous pouvez m’aider ? »

Hayley n’avait pas menti, elle s’appelait bel et bien Andrea après tout, elle ne préférait pas donner sa véritable identité par peur de ne pas pouvoir accéder aux informations qu’elle souhaitait. Un pigeon arriva soudainement dans l’église et déféqua sur ton épaule. Hayley écarquilla les yeux dans une légère grimace.

« - Un message de dieu pour dire que ta veste ne lui plaît pas ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Jeu 21 Juin - 14:36

Are you a saint or a sinner ?

Sometimes to win you've got to sin.






Il est bien connu que la religion et la science n’ont jamais fait bon ménage. En tant que chercheuse, elle n’avait jamais pu se résigner à croire que son destin reposait entre les mains d’une force supérieure invisible. Parce que si c’était le cas, ça signifiait qu’elle n’avait aucun contrôle sur sa vie. Ça signifiait que tout ce qu’elle entreprenait était inutile. Et elle ne voulait pas, non elle ne pouvait pas croire qu’elle n’était que le pantin de sa propre histoire. Elle avait eu cette impression pendant trop longtemps déjà.

Pourtant, elle pouvait tout à fait concevoir que les hommes s’accrochent à la religion. Dans ce monde où tout espoir semblait avoir disparu, il était bon d’avoir une chose à laquelle on pouvait encore tenir. Quelque chose qui pouvait faire croire que tout n’était pas encore perdu. Que ça valait encore la peine de se battre. Parce que si cette force supérieure existait bel et bien, si elle existait pour veiller sur les hommes, alors jamais elle ne les laisserait tomber, quoi qu’il puisse arriver. Et ça, ça avait un côté rassurant. Et au fond, peu importe si ce n’était que mensonge. Ce qui comptait ici, ce n’était pas la vérité. Il suffisait juste d’y croire, et alors, le tour était joué.

Ce matin-là, elle avait découvert une lettre sur le pas de sa porte. Seulement quelques mots. L’église, 9 heures. Un rendez-vous, autrement dit. Elle n’avait pas eu l’intention de s’y rendre dans un premier temps. Parce qu’elle avait trop souvent la sensation d’être citée à comparaître sans avoir le choix. Elle n’était qu’une humaine, après tout. Si un vampire décidait de faire d’elle sa marionnette, elle n’était pas vraiment en position de s’y opposer. Elle grimaça à cette pensée. Elle avait été le jouet d’autres personnes pendant trop longtemps. C’était terminé désormais.

Mais l’expéditrice de ce message avait compté sur sa curiosité en tant que chercheuse, et elle avait eu raison. Après tout, elle ne savait pas qui se cachait derrière cette lettre. Ça pouvait tout à fait être un piège. Mais ça pouvait aussi être une opportunité d’avancer. Depuis la destruction de son laboratoire, elle en avait désespérément besoin. Alors, elle avait pris le temps d’évaluer les risques. De compter les pour et les contre. Et elle avait décidé que ça en valait la peine. Elle préférait se jeter dans la gueule du loup plutôt que de rester là à attendre que les choses se passent.

Le fait que le rendez-vous se déroule à l’église l’avait un peu rebuté dans un premier temps. Parce que c’était un endroit sombre, éclairé seulement par les rayons du soleil qui traversaient les différents vitraux. Autrement dit, il était assez facile pour n’importe quel vampire de se cacher dans un recoin un peu sombre. Elle allait devoir rester sur ses gardes si elle voulait rester en vie.

Elle s’était donc rendue au lieu de rendez-vous. Elle avait enfilé un gilet à capuche et une veste par-dessus. Elle voulait cacher son identité. De nombreuses rumeurs couraient encore à son sujet depuis la tragédie du laboratoire, et désormais, elle ne pouvait plus compter sur personne d’autre qu’elle-même. Ainsi, elle n’avait pas perdu seulement ses recherches. Elle avait aussi perdu nombre de ses alliés. Et si elle continuait à rester seule, sa survie était loin d’être garantie.

Elle entra lentement dans l’église, abaissant sa capuche et prenant soin de rester dans les rayons de lumière que les vitraux laissaient transparaître. Elle fixa son interlocutrice, la dévisageant comme pour deviner ses intentions.

Elle redressa un peu la tête.

-  Il me semble que le chemin à parcourir jusqu’ici était plus risqué pour moi que pour vous. A moins que vous ne soyez humaine, vous aussi. Mais bizarrement, j’en doute.

Elle inclina la tête. Elle connaissait la plupart des humains qui habitaient Downside, et la jeune femme qui lui faisait face n’en faisait pas partie. Bien sûr, il pouvait toujours y avoir des nouveaux venus. Mais les humains prenaient rarement le risque de se déplacer. C’était trop dangereux. Leur meilleure chance de survie, c’était de se cacher.

Elle haussa un sourcil, intriguée par les propos de son interlocutrice.

- Je vois. J’imagine donc que vous savez qui je suis. Mais comment puis-je savoir si je peux vous faire confiance ? Ça pourrait tout aussi bien être un piège. Vous comprendrez ma méfiance, j’en suis sûre.

Elle s’avança d’un pas vers la jeune femme, en veillant toujours à rester dans la lumière, sans se rendre compte qu’un pigeon était entré dans l’église. Si elle n’avait pas fait un pas en avant à ce moment-là, sa veste en aurait payé les conséquences. La chance semblait être de son côté.

Elle haussa les épaules.

- Je n’ai que faire de l’opinion de Dieu. Même si je ne me permettrais pas de profaner son nom dans un endroit pareil.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Jeu 5 Juil - 20:54






Attente fatale.

« - Nous sommes tous en danger vous le savez, pour chacun il est dangereux de sortir, même le jour. Je ne comprends pas vraiment pourquoi vous me prenez pour autre chose, mais jusqu’à preuve du contraire, je n’ai rien d’un vampire. »

Hayley appuya ses propos en s’éloignant de l’obscurité froide que la lumière, filtrée par les vitraux, ne parvenait pas à atteindre, tout en haussant les sourcils.  

« - Vous pouvez me faire confiance, je ne peux donner rien d’autre que ma parole… Je comprends votre méfiance, je m’interroge aussi sur le fait de vous accorder ma propre confiance. Sachez que si j’avais voulu vous faire le moindre mal, je l’aurai déjà fait. »

Hayley savait une chose, tout n’allait se jouer que sur ses moyens de persuasion, ses intentions n’étaient pas mauvaises, pas te concernant du moins. Elle avait besoin de ces informations pour comprendre ce qui lui échappait et tu allais l’y aider, elle l’espérait. Dire que le temps était compté n’était rien de plus qu’un euphémisme, il fallait agir en conséquence, ce même temps s’écoulait dans le sablier que représentait ta vie comme tant d’autres vies humaines, il fallait agir avant qu’il ne se brise pour toujours.

« - Je ne sors plus vraiment, je ne vois le monde que de façon affreusement triste et hostile, je suis constamment en colère, on m’a arraché des choses auxquelles je tenais, ma vie ne tient plus à rien si je n’ai rien à quoi m’accrocher. Nous avons tous la même histoire, Jade. Je ne demande que des réponses et vous, comme le reste d’entre nous, vous avez besoin d’alliés. »

La jeune femme s’était rapprochée de toi, tout en restant cependant à une distance respectable, sa silhouette baignant dans la faible lumière colorée que projetaient les vitraux. Le ton de sa voix avait été à la fois instable et parfaitement maîtrisé, son regard avait dérivé sur des points invisibles dans l’église avant de se reposer sur le tien. Un faible sourire se dessina au coin de ses lèvres après qu’elle ait poussé un long soupire.

« - Je ne connais personne ici, je n’ai fait qu’observer mais il y a de quoi se sentir très seule. Personne ne survie très longtemps seul sans devenir totalement fou. » Un faible rire s’échappa d’entre ses lèvres. « Si vous ne parvenez pas à me faire confiance, on pourrait apprendre à se connaître en discutant simplement ? Peut-être qu’après vous pourrez répondre à mes questions ? »

Hayley tentait le tout pour le tout. Travailler une confiance la rend plus forte et plus franche, elle s’acquiert difficilement et se perd très facilement. Une chose était certaine, elle allait être très patiente et ouverte. Ce qui allait la changer de ses habitudes. Elle espérait néanmoins que ses premiers arguments allaient jouer en sa faveur.

« - On pourrait peut-être sortir de cette église avant que le pigeon ne vienne tenter une nouvelle attaque. » Dit-elle en réprimant un rire.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Jeu 9 Aoû - 12:36

Are you a saint or a sinner ?

Sometimes to win you've got to sin.






Elle haussa un sourcil.

- Eh bien, le danger est partout, comme vous le dites si bien. Si on veut pouvoir survivre et se protéger, la méfiance est de mise. Jusqu’à preuve du contraire, vous n’avez rien d’humain non plus.


Autrefois, elle aurait fait confiance plus facilement. Autrefois, elle aurait pris ce risque, parce que si l’on ne vit pas dangereusement, alors on ne vit pas du tout. Mais aujourd’hui, beaucoup de choses avaient changé. Trop de choses. Depuis la destruction de son laboratoire, quelque chose s’était brisé en elle. Peut-être… Peut-être, finalement, était-il temps de baisser les bras. Une bonne fois pour toutes. Puisque c’était si facile.

Et pourtant, pourtant, elle était là, dans une sombre église, face à une inconnue qui pourrait probablement, si elle le voulait, ne faire qu’une bouchée d’elle. Elle lâcha un léger soupir. Apparemment, elle n’était pas capable de laisser tomber non plus.

Elle détailla son interlocutrice du regard. Les vampires qu’elle avait eu le malheur de rencontrer jusqu’ici ne prenaient pas la peine d’attirer leurs proies dans des recoins sombres. Ils tuaient, tout simplement. Après tout, les humains n’étaient que du gibier pour eux. Rien de plus.

Cependant, elle se pinça les lèvres. Oui, en général, les vampires ne perdaient pas de temps dans la manipulation et la stratégie… Et pourtant, elle en avait rencontré un qui avait fini par tout lui prendre sans même qu’elle s’en rende compte. Et elle ne laisserait pas une telle chose se produire à nouveau. Elle en avait fini d’être à la merci de ceux qui pensaient être plus forts qu’elle. Si elle devait se battre, alors elle se battrait. Quoi qu’il lui en coûte. De toute façon… Elle n’avait plus rien à perdre aujourd’hui.

Elle croisa les bras sans lâcher la jeune femme du regard, ne laissant rien paraître sur son visage. La colère… Oh oui, la colère, c’était un sentiment qu’elle côtoyait depuis quelques temps maintenant.  Elle la rongeait de l’intérieur. Mais elle n’en voulait pas au monde entier. Elle n’en voulait pas à ceux qui lui avaient volé sa vie. Non. C’était à elle-même qu’elle en voulait. Pour avoir laissé toutes ces choses se produire. Pour n’avoir été que le pantin de sa propre histoire. Peut-être, finalement, n’avait-elle jamais eu de libre arbitre. Peut-être que son histoire, son échec, étaient déjà prévus depuis bien longtemps.

Brusquement, elle s’avança à son tour. Non. Non, elle ne pouvait pas continuer à se morfondre comme ça. Elle ne pouvait pas laisser quiconque lui prendre la personne qu’elle était. Elle ne voulait pas sombrer. Elle voulait s’en sortir. Elle voulait se battre, même si ça ne menait à rien. Elle voulait rester la personne qu’elle avait toujours été, parce que c’était tout ce qu’il lui restait. Et ça, personne, non personne ne pourrait jamais lui prendre.

- Très bien. Je ne sais pas si je prends la bonne décision, mais je vous crois. Je veux croire que vos intentions sont pures et que nous sommes dans le même camp. Il n’est plus temps d’hésiter. De toute façon…


Elle laissa sa phrase en suspens, fronça les sourcils, puis secoua la tête comme pour la chasser au loin. Elle releva les yeux vers Hayley, un peu intriguée. Apprendre à se connaître ? Voilà qui était étrange. Instinctivement, elle se recula légèrement sans s’en rendre compte. Elle pouvait remettre sa vie entre les mains du hasard en décidant de faire confiance à une parfaite inconnue. Mais ce qu’elle était incapable de faire, c’était laisser quelqu’un découvrir la personne qu’elle était. Ça, c’était au-dessus de ses forces.

Elle se racla la gorge.

- Je peux répondre à vos questions dès maintenant. Je crois que le temps que nous avons est précieux et qu’il vaut mieux ne pas le gaspiller.


Un sourire éclair frôla ses lèvres avant de s’éclipser aussitôt dans la pénombre de l’église.

- Oui, on pourrait sortir. Je connais un café, un peu plus loin. On y sera tranquille.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Ven 10 Aoû - 2:20






Attente fatale.

Lorsque l’on a tout perdu, les plus belles erreurs que l’on fait sont celles provoquées par l’espoir inconscient d’être encore debout alors qu’on s’est écroulé. Ainsi peut-on définir le courage qui mène les plus beaux combats et les défaites les plus amères. L’essentiel réside dans le fait de se battre jusqu’au bout ou de renoncer avant que tout ne soit perdu. Hayley comprenait ta méfiance, au contraire, si tu n’avais pas été méfiante, elle aurait pu te croire parfaitement stupide ou beaucoup trop naïve pour que tu lui sois d’une quelconque utilité. Bien sûr elle ne pensait pas à mal, elle faisait simplement passer ses intérêts avant les tiens, bien qu’ils soient communs, masquant un mensonge par une vérité. Usant de quelques exagérations pour témoigner d’une fragilité plus délicate. Comme elle s’y attendait, elle sentit une sorte de répulsion à l’idée de se confier en provenance de ta personne, ce qui, d’une certaine façon, la rassura.

« - Parfait, dans ce cas allons-y. »

Son ton témoignait d’une certaine légèreté, un sourire tout à fait sincère se dessinant au coin de ses lèvres.  Elle avait beaucoup de questions à te poser et comptait bien profiter du temps que tu lui offrais. D’une certaine façon, elle ne savait pas exactement ce qu’elle voulait de toi, des réponses ? Une alliée ? Peut-être les deux. Peut-être plus. Une chose était certaine, tu dégageais quelque chose qu’elle appréciait sans vraiment qu’elle ne sache quoi. Tu étais une chercheuse, par conséquent une femme ambitieuse, sérieuse et intelligente, mais la fatigue qui se lisait sur ton visage laissait paraître que tu étais bien plus que ça. Et c’est avec une attention toute particulière envers toi, qu’elle te suivit pour se rendre au café dit.

En sortant, elle sentit les fins rayons de soleil lui caresser le visage et la brise fraîche l’effleurer avec douceur. C’était une bonne journée en perspective. Il fallait dire qu’à l’extérieur, tout paraissait beaucoup moins humide et sombre qu’au sein de l’église.

« - Si on se redonne rendez-vous un jour, ce ne sera pas dans cette église, elle a beau être discrète ce n’est pas le meilleur endroit pour parler... Bon après tout il fait jour et je doute que quelqu’un traîne là à guetter les conversations des passants. Alors… J’aimerai déjà savoir comment un remède a pu se transformer en un virus ? Qu’il tombe entre de mauvaises mains et qu’on s’en serve à mal d’accord, mais on aurait pas pu le récupérer pour faire usage de son but premier ? D’ailleurs comment est-ce que tout ça a pris forme ? Ça a dû vous demander des années de recherches. »

Hayley n’allait pas cacher son intérêt pour le remède, au contraire, n’importe qui aurait aimé en savoir plus après tout. Elle ne mentait sur rien d’autre que son identité, par conséquent, sur certaines choses, elle pouvait se permettre de rester elle même. Elle parlait assez bas et veillait assez fréquemment et tout à fait inutilement à regarder autour d’elle. Elle préférait se montrer peu sûre d’elle que trop. Adaptant ses pas aux tiens, son visage marqué par l’intérêt qu’elle t’accordait.  Ses propos pouvaient paraître trop directs, pourtant ils ne représentaient rien de plus que sa propre curiosité. Elle dépose finalement son regard sur toi et hausse légèrement les sourcils comme pour souligner son interrogation.

« - Au fait, tu es dans cette ville depuis longtemps ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Jeu 16 Aoû - 18:12

Are you a saint or a sinner ?

Sometimes to win you've got to sin.






Elle observa la jeune femme lorsqu’elles sortirent de l’église. Evidemment, elle pouvait sortir en pleine journée. En temps normal, ça devrait prouver qu’elle est humaine. Mais… Elle s’était déjà faite avoir une fois par ce genre de supercheries. Ça n’arriverait plus désormais. Et puis… Même si elle était humaine, ça ne signifiait rien. Pouvait-elle la compter dans son camp pour autant ?

Elle leva la tête vers le ciel.

- Eh bien… Oui, il fait jour, les humains sont de sortie. Et leur nature ne fait pas d’eux des personnes forcément fiables. Je ne sais pas s’il existe encore des endroits où l’on peut parler de façon vraiment sécurisée.


Elle fronça légèrement les sourcils. Elle n’aimait pas le discours qu’elle venait de servir. Il transpirait la fatalité. Comme s’il n’existait aucune solution. Mais elle souhaitait se montrer réaliste. Aujourd’hui, pour elle, c’était l’espoir qui était véritablement en voie de disparition.

Elle jeta un coup d’œil à la jeune femme, laissant un temps de silence s’installer au sein de la conversation. Elle semblait s’intéresser véritablement au remède.

Ou plutôt, au virus.


Elle se pinça les lèvres et baissa les yeux vers ses pieds en serrant les poings dans les poches de sa veste.

Un pas devant l’autre. Du calme. Tout va bien.


Elle releva la tête et prit une grande inspiration. Au moins, elle était au courant que le remède était tombé entre de mauvaises mains. C’était sans doute une partie de l’histoire sur laquelle elle ne devrait donc pas revenir. Alors… C’était certainement un point positif, après tout.

Elle redressa la tête et prit une grande inspiration.

- Eh bien, il n’existait que très peu de doses du remède lorsqu’il a été… Subtilisé. Et le voleur a pris soin de détruire toutes les recherches qui étaient associées à ce remède. Autrement dit, des années de recherche se sont envolées avec lui. Il serait sans doute possible de créer à nouveau ce remède mais ça demanderait énormément de temps. Du temps dont nous ne disposons malheureusement pas.


Elle jeta un œil vers son interlocutrice.

- Evidemment, on pourrait essayer de récupérer le sérum. Mais… Il est dans les mains de vampires très puissants. Face à eux, nous n’avons que peu de chances.


Elle marqua une pause à nouveau, semblant hésiter une seconde. Peut-être devrait-elle lui parler de… Non. Non, pas tout de suite. Elle devait en savoir plus avant.

Elle reporta son regard devant elle.

- Disons simplement que je ne supportais pas de rester là les bras croisés alors que le monde était en train de s’écrouler. Et je crois… Je crois qu’on mérite tous d’avoir une chance de survivre dans ce monde. Humains comme vampires.


Elle haussa un peu les sourcils. Elle croyait devoir répondre à des questions concernant uniquement le sérum. Et pourtant, la jeune femme semblait s’autoriser à poser des questions plus personnelles.

- Je, euh… J’y suis depuis cinq ans. La ville était bien différente à ce moment-là…


Elle inclina un peu la tête, nostalgique, puis lui jeta à nouveau un regard.

- Et toi ? Depuis combien de temps y es-tu ? Et, si je peux me permettre, pourquoi est-ce que tu t’intéresses à ce point au virus ?


Elle ralentit un peu le rythme en arrivant devant le café.

- Puisqu’il n’est plus vraiment entre nos mains à présent… Je ne vois pas comment on pourrait l’utiliser pour arriver à nos fins.


Elle inclina légèrement la tête. Ce qu’elle voulait, c’était surtout connaître les véritables intentions de la jeune femme qui prétendait être dans son camp. Oh, bien sûr, elle avait son propre projet. Mais avant de lui partager quoi que ce soit… Elle devait être certaine d’être face à quelqu’un de confiance.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Dim 9 Sep - 21:58






Attente fatale.


« - Je ne sais pas vraiment depuis combien de temps je suis là, depuis trop longtemps je suppose. Trop longtemps pour être restée là à rien faire hormis observer et écouter. »

Avait-elle presque murmuré, plongée dans une réflexion certaine, elle comprenait peu à peu qu’elle avait bien fait de te choisir toi, elle ne s’était donc pas trompée, à son grand malheur et son plus grand soulagement. Elle relève son regard dans le tien pour le détailler avec attention, tu avais l’air sincère mais elle était persuadée que tu t’abstenais de lui révéler certaines choses. Le plus important était que vous étiez sur la même longueur d’onde, tu ne cherchais pas à faire du mal mais bien à aider et sauver le plus de personnes possible. Peu de personnes demeuraient aussi pures en ces temps de désolation.  Elle t’adressa un sourire sincère tout en ouvrant la porte du café pour te laisser passer en première.

« - Je veux la même chose que toi. Je veux épargner le maximum d’êtres vivants et le virus aurait pu en être la clé. Je veux que tout s’arrange pour nous donner la chance de reprendre un nouveau départ et de vivre ensemble. Mais… laisse-t-elle échapper dans un léger rire. C’est un peu trop utopiste je crois. »

Elle pénètre à son tour dans le café, son regard détaillant les lieux avec une attention certaine, les lieux étaient calmes, jamais depuis son arrivée elle ne s’y était aventurée. Il ne semblait y avoir personne et c’était tant mieux, ainsi vous pourriez parler sans craindre d’être écoutées ou interrompues. Hayley s’avança jusqu’à une table, non loin de l’entrée et pourtant assez éloignée des vitres qui donnaient sur l’extérieur, avant d’y prendre place et de déposer son regard sur toi.  

« - Tu as travaillé sur ce projet depuis des années, tu es dans cette ville depuis cinq ans déjà. Tu ne vas pas me dire que tu n’avais pas prévu d’autres alternatives au cas où il y aurait un problème ? Enfin à ta place c’est ce que j’aurai fait je pense. »

Tout en te regardant avec une attention particulière, elle se demandait si elle ne devait finalement pas te dire qui elle était réellement. Le jeu était trop risqué, elle allait perdre le peu de confiance que tu lui avais offert, elle ne te voulait aucun mal et pour elle c’était ce qui importait. Tu ne pourrais lui en vouloir bien longtemps si elle te le disait, mais tu l’avais toi même dit. Vous manquiez de temps. Et si tu préparais quelque chose, il fallait qu’elle en fasse partie. Non pas pour briser tes projets mais plutôt pour s’assurer qu’ils aboutissent de la meilleure façon possible. Du moins si l’idée en elle même n’affectait pas ce en quoi elle pouvait elle même tenir. Tout semblait se hisser contre cet objectif commun. Et pourtant, elle savait quoi faire pour t’aider. Rien ne demeurait clair, son but principal était la seule certitude qu’elle possédait. Elle se perdait entre l’honnêteté de ses pensées et la franchise de ses propos, celles-ci étant étrangement contradictoires. Hayley inspire grandement avant de soupirer et de secouer légèrement la tête pour sortir du chemin de réflexions qu’elle avait emprunté en pensées.

« - J’ai vraiment besoin de savoir si tu prévois quelque chose… Je veux t’aider, je ne supporte pas moi même d’être inutile. Le temps est compté, tu l’affirmes toi même. Je suis sûre que je pourrai t’aider à aller beaucoup plus vite.  Alors tu veux bien ? »

Sa voix était étrangement douce et pourtant pas une once d’hypocrisie ne pouvait être relevée. Tu avais besoin d’alliés, un combat solitaire allait te mener à une mort certaine, elle se proposait de t’aider sans aucune attente en retour. Il fallait bien dire que l’offre était intéressante.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Sam 22 Sep - 15:29

Are you a saint or a sinner ?

Sometimes to win you've got to sin.






Elle se tut pendant quelques secondes en écoutant la jeune femme, et fronça légèrement les sourcils. Elle n’était pas vraiment satisfaite de la réponse que cette dernière lui avait fournie. Elle était trop vague. Pas assez précise.
Elle lâcha un soupir. Elle n’avait pas assez d’éléments sur son interlocutrice pour parvenir à se faire une idée sur sa personne. A vrai dire, tout ce qu’elle connaissait d’elle, c’était son prénom. Andrea. Quant à ses intentions, elles étaient très certainement louables si on en croyait ce qu’elle disait. Mais les paroles peuvent-elles vraiment être suffisantes pour engendrer la confiance ?

Elle plongea son regard dans celui de la jeune femme, comme si elle pouvait y trouver les réponses à ses questions.

Un léger sourire vint finalement étirer ses lèvres.

- Je suis bien d’accord. Je ne sais pas s’il nous reste encore une chance de nous en sortir aujourd’hui. Et beaucoup de personnes y ont déjà laissé la vie. Peut-être que c’était supposé se passer comme ça, finalement.


Elle détourna les yeux et son regard se perdit dans le lointain. Auparavant, elle avait tenté d’offrir de l’espoir à l’humanité. Elle avait voulu croire que tout n’était pas perdu. Que tant qu’ils se battaient, alors il y avait encore une chance, même infime, de trouver une solution sans déclencher de guerre. Mais l’histoire lui avait prouvé qu’elle s’était trompée, et qu’elle aurait mieux fait de tout garder secret. Et si aujourd’hui quelques bribes d’espoir résidaient toutefois en elle, elle refusait de les faire miroiter encore une fois à qui que ce soit. L’espoir était peut-être bien puissant, mais le désespoir, lui, était dévastateur.

Cependant, quelque chose la titillait. Cette Andrea semblait avoir encore de l’espoir. Pourtant, elle avait vu le monde sombrer dans le chaos, elle aussi. Et malgré tout, elle ne baissait pas les bras. Il devait y avoir quelque chose. Une raison qui faisait grandir cet espoir en elle. Jade savait pourquoi elle continuait à se battre, même si elle refusait de le montrer. Qu’en était-il de la jeune femme ? Que gagnait-elle à se battre ? Voulait-elle sauver sa propre conscience ? Ou… Tentait-elle de protéger des personnes chères à son cœur ?

Elle entra dans le café et se pinça les lèvres. Il était désert. Ce pouvait être à la fois une bénédiction et une malédiction. Elles seraient plutôt tranquilles pour discuter. Mais dans le cas où la jeune femme lui tendrait un piège… Elle ne pourrait strictement rien faire.
Elle la suivit pourtant jusqu’à la table que cette dernière avait choisie. De toute façon, il était trop tard pour reculer maintenant. Et puis, ce n’était pas comme si elle avait quoi que ce soit à perdre, n’est-ce pas ?

Elle resta silencieuse un instant. Evidemment, elle avait pensé à d’autres alternatives. Evidemment, elle avait un plan B. Et pourtant, elle s’acharnait à montrer que ce n’était pas le cas. Parce que c’était ça, sa véritable erreur. Y avoir cru tout de suite, trop vite. Avoir partagé un espoir trop fragile avec d’autres personnes. L’avoir laissé grandir,  s’élever… Pour finalement tomber plus bas que terre. Elle ne commettrait plus la même erreur. Elle voulait continuer à se battre. Parce que finalement, c’était tout ce qu’elle savait faire. Mais elle ne voulait plus croire et espérer en vain.

Elle croisa les bras et s’avança un peu sur son siège.

- Peut-être bien. Mais à quoi bon ? C’est bien beau de vouloir sauver le monde, mais si le monde ne veut pas être sauvé… Nos efforts seront sans doute vains.


Elle marqua une pause de quelques secondes et se recula un peu.

- Le virus… Le remède était supposé apaiser les tensions, il devait être un outil primordial pour la sauvegarde des espèces, il devait faire renaître l’espoir et empêcher les esprits de se laisser happer par les ténèbres. Ce fut un échec lamentable. Ce fut même pire que tout ce que j’avais pu imaginer. Ce remède, c’était déjà une première alternative. S’il en est de même avec les autres alternatives… Si on échoue, si j’échoue encore, alors il sera trop tard pour reculer. Nous plongerons le monde entier dans le précipice.


Son regard se planta dans celui de la jeune femme.

- Si tu veux m’aider, il faut que tu saches qu’on ne pourra pas retourner en arrière, quoi qu’il arrive. Qu’il est possible, voire même fort probable, que nous nous perdions nous-mêmes sur cette voie. Parce que dans des combats comme celui-ci, il y a toujours des sacrifices à faire. Il faut que tu saches que cette bataille est peut-être sans issue, et qu’il est possible que nous ne parvenions pas à nos fins.


Elle détaillait son interlocutrice du regard, comme si elle hésitait à poursuivre.

- Enfin, si tu veux m’aider, il faut que je sois sûre de pouvoir te faire confiance. Je ne referai pas les mêmes erreurs. Et pour cela, il faut que j’en sache plus sur toi. Je ne connais que ton prénom… Si c’est bien le bon. Je veux savoir tout ce qu’il y a à savoir sur toi. Je veux savoir pourquoi tu es venue à Downside. Je veux savoir qui tu connais dans cette ville. Si je découvre que tu m’as caché des choses ou que tu m’as menti… Alors tout sera terminé.


Elle haussa un sourcil en inclinant la tête, l’invitant à se confesser si elle lui avait menti, ou à se révéler un peu plus. Si elle s’avérait digne de confiance, alors peut-être pourraient-elles faire ensemble de grandes choses. Mais si au contraire ce n’était pas le cas… Alors elle ferait partie de ses ennemis. Et elle ne lui accorderait aucun traitement de faveur.  

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 28
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Lun 1 Oct - 0:18






Attente fatale.


Les propos que tu pouvais lui offrir détenaient une mélodie désagréable, avais-tu donc perdu espoir ? L’idée qui avait osée effleurer son esprit n’était-elle rien de plus qu’une source de perte du temps précieux qui lentement s’écoulait ? Hayley refusait d’y croire, tu étais encore jeune, certainement fatiguée et désabusée mais dans le fond tu étais obligée de t’accrocher et elle était certaine que tu en avais conscience, la quête que tu t’étais fixée par le passé était devenue ta raison de vivre. C’était d’ailleurs ce qui te rendait particulièrement dangereuse, une femme intelligente qui n’a rien à perdre ne peut qu’être redoutable, pour les autres comme pour elle même. Son regard soutient le tien plus sévèrement qu’elle ne l’aurait voulu, elle fronce les sourcils et laisse sa voix briser le silence qu’elle avait laissé s’immiscer dans la conversation.

« - C’est triste de t’entendre dire ça. Tu penses donc que le peu d’humains qu’il reste est une cause perdue ? Tu comptes vraiment baisser les bras et laisser le monde courir à sa perte ? Si des gens se battent ce n’est pas pour que d’autres renoncent, Jade. Ce n’est pas car tu as échoué une fois que tu ne réussiras pas plus tard. »

Elle laissa un soupire s’échapper d’entre ses lèvres et détourna le regard un instant pour le laisser détailler sans véritable attention, le café. Elle ignorait encore trop de choses et jouer double jeu ne l’enchantait pas, mais tout paraissait trop flou et trop compliqué pour qu’elle se risque à se mettre elle même en danger, elle ne te faisait pas confiance car elle en savait trop peu sur toi, vous étiez finalement à égalité si ce n’était qu’elle, elle savait ce qu’elle comptait obtenir de toi. Son attention se reporte sur toi lorsque tu reprends la parole. Essayais-tu de lui faire peur ou bien la menace était-elle réelle ? Elle n’était pas certaine de pouvoir accéder à un tel engagement sans savoir de quoi il en retournait, tu allais forcément devoir lui avouer ce que tu préparais et à ce moment précis elle pourrait aviser si toutes les conditions qu’elle s’était fixée étaient remplies. Hayley ne répondit pas, se contentant d’incliner le regard pour te laisser poursuivre.

Elle ne laissa rien paraître, pas même intérieurement, elle se contenta d’écouter avec une attention certaine le moindre mot qui osait sortir d’entre tes lèvres. C’était à prévoir, elle le savait bien et c’était pour cette même raison qu’elle pouvait se permettre de demeurer calme. Il n’était pas envisageable de te dire toute la vérité tout de suite, elle doutait qu’en connaissant sa vraie nature tu lui accordes la même confiance que tu t’apprêtais à lui offrir.

« - Si je suis venue à Downside c’est pour rejoindre mes proches. Tu te doutes bien que pour le moment je préfère quand même ne pas en parler, je ne t’ai pas posé de question sur ta famille pour la même raison que je ne veux pas que tu me l’as pose. On ne se fait pas encore assez confiance pour ça. On peut prendre le risque de faire équipe toutes les deux mais ça ne doit pas affecter nos proches. Dans cette ville je ne connais personne en dehors de toi, je ne suis pas là depuis si longtemps et je te l’ai dit je n’ai fait qu’observer jusqu’à présent. En dehors de ça je peux te dire que le matin j’aime bien prendre mes céréales avec du lait. »

Une nouvelle fois elle t’avait dit la vérité sans pour autant la dire totalement, tout ce qu’elle te disait en revanche elle le retenait. Elle comptait t’avouer la vérité, même si cela n’allait pas peser sur sa conscience ou du moins pas directement. Ces fameuses révélations seraient sa dernière révérence pour obtenir l’information voulue, elle n’espérait tout de même pas en arriver à là.

« - Je t’assure que tu ne regretteras pas de me faire confiance. Si tu veux vraiment tout savoir de moi, dis moi déjà ce que tu comptes faire pour qu’à mon tour je puisse décider si ça en vaut le coup ou non. »


Elle pourrait être l’une de tes meilleures alliées comme l’une de tes pires ennemies, si ta cause était aussi altruiste que tu semblais le faire croire, alors elle t’aiderait sans hésiter. C’était une parole contre un secret. Une promesse contre un engagement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 100
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Mer 10 Oct - 17:38

Are you a saint or a sinner ?

Sometimes to win you've got to sin.






Sa mâchoire se crispa brusquement et elle détourna les yeux. Ne pas baisser les bras. Se battre, encore et toujours, même si c’était inutile, même si c’était vain, se battre pour survivre, s’accrocher à un espoir qui n’existait que dans les âmes des combattants, et nulle part ailleurs. S’accrocher, donc, à quelque chose qui n’était peut-être même pas réel. Voilà ce qu’on attendait d’elle aujourd’hui. Se relever, parce que c’était la seule chose à faire.

Ca semblait tellement, tellement facile…

Ses poings se serrèrent et elle glissa doucement ses mains sous la table, gardant sa colère pour elle-même. Elle savait bien, oh elle savait bien que les intentions de la jeune femme n’étaient pas mauvaises lorsqu’elle lui avait conseillé de ne pas renoncer. Mais elle n’y pouvait rien : ses paroles avaient éveillé la colère qui sommeillait en elle et qu’elle tentait tant bien que mal de contrôler. Parce qu’en vérité, elle se battait depuis bien trop longtemps déjà. Elle était fatiguée, lasse de devoir toujours se mesurer aux obstacles qui n’avaient de cesse de se dresser devant elle. Est-ce que c’était ça, la vie ? Vivre, c’était donc s’engager dans un combat jusqu’à ce que la Mort se décide enfin à intervenir ?
Mais qui se posait ce genre de questions ? Personne. Personne, tout simplement parce que les réponses n’avaient pas encore été trouvées. Alors, on se contentait de faire ce que le monde attendait de nous. Se battre pour une cause qui semblait juste (l’était-elle vraiment ?), tout simplement parce que c’était la seule chose que l’humain était capable de faire. Après tout, c’était bon pour les hommes de croire aux idées et de mourir pour elles.

Lentement, elle desserra les poings et releva son visage, qui apparaissait plus détendu que quelques secondes auparavant.

- Qui parle de baisser les bras ? Je ne compte pas renoncer. Je veux simplement me montrer prudente, plus prudente que la dernière fois. Je ne sais pas où mènera ce combat. Et peut-être bien que nous nous battons pour une cause perdue. Mais ça n’a pas d’importance. Ce qui compte, ce qui compte vraiment, ce sont nos convictions profondes. Ce que nous voulons que le monde soit. Tant que nous ne fléchissons pas, tant que nous ne laissons pas le monde nous transformer comme il l’entend, alors tout peut encore arriver. Le meilleur… Comme le pire. Voilà ce que je crois.


Elle détaillait sa potentielle alliée du regard, cherchant dans son comportement quelque chose qui pourrait lui donner des réponses quant à ses véritables intentions.
Elle finit par soupirer et reposa ses mains sur la table devant elle.

- Je ne peux pas te promettre que ça n’affectera pas tes proches. C’est impossible. On ne peut pas changer le monde à moitié seulement. Si tu veux te battre, si comme tu le dis tes intentions sont pures, alors tu dois t’abandonner complètement à la cause. On ne peut pas se permettre de faire des exceptions, ou alors on aura échoué, rien n’aura changé, et le chaos s’abattra à nouveau sur nous.


Elle inclina doucement la tête.

- J’ai effectivement un plan en tête. Et si ça peut te rassurer, il n’implique pas de mettre un terme à la vie de qui que ce soit. Aucun membre de ta famille ne risque donc de mourir. Mais…


A nouveau, elle planta son regard dans le sien.

- …Si cette fois ça fonctionne, si j’arrive à mes fins, alors plus rien ne sera comme avant. Ils en seront donc affectés, d’une façon ou d’une autre.


Elle se pinça les lèvres et recula un peu sur sa chaise, laissant un silence interminable s’immiscer entre eux.

Puis, elle releva les yeux. Elle avait pris sa décision.

- Je veux créer un nouveau virus. Comme le précédent, ce virus transformera les vampires en humains, ou autrement appelés homiférés. Mais ce n’est pas tout.


Elle croisa les bras.

- Si des vampires s’aventurent à boire le sang de ces nouveaux humains, alors ils seront à leur tour transformés en homiférés. Autrement dit, je veux faire en sorte que ce virus se propage, pour réduire le nombre de vampires qui peuplent ce monde qui est le nôtre, et enfin donner une véritable chance de survie à l’espèce humaine.


Elle ne quittait pas son interlocutrice du regard. Elle ne souhaitait pas lui donner d’autres détails pour l’instant. Elle lui avait déjà révélé beaucoup. Sûrement trop, d’ailleurs. Mais ça n’avait pas d’importance. Avec ou sans son aide, elle mettrait son plan en marche.

Elle s’avança légèrement.

- Alors ? Est-ce que ça vaut le coup, selon toi ?   

Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (f) loup-garou - Hayley Marshall
» Présentation de Hayley Marshall [ 1er essai ]
» Hayley, the pregnant wolf. [TERMINE]
» "On se voit enfin !" /Partie 2/ [Hayley Marshall & Adriel Vladislova]
» Hayley Marshall || All knocked up and nowhere to go

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-