RSS
RSS






 

contexte

Le monde a changé. Une espèce supérieure a pris notre place. Des créatures qui n’existaient alors que dans les légendes. Mais la vérité, c’est que ces créatures, à la fois fascinantes et terrifiantes, sont bien réelles, et rôdent dans l’obscurité de notre monde depuis bien longtemps déjà. Je ne peux me résoudre à nommer ces êtres si particuliers. Je me dois cependant de vous les décrire. Je vous parle d’individus qui n’ont d’humain que l’apparence, et qui, à la lumière du jour, préfèrent les ténèbres de la nuit, plus propices à leurs activités sanglantes. Je vous parle d’êtres aux dents longues et suffisamment acérées pour percer la chair de votre cou et en faire perler le sang. Je vous parle de bêtes incontrôlables, obsédées par le besoin de s’abreuver, et qui ne reculeront devant rien pour l’assouvir. Et aujourd’hui, ces créatures sortent enfin de l’ombre. Parce qu’aujourd’hui, elles n’ont plus rien à craindre de l’Homme. Et nous, nous pauvres humains qui nous pensions si infaillibles, nous ne pouvons pas les arrêter. Et bientôt, il ne restera plus rien du monde d’antan que nous chérissions tant.

staff

Jade Caldwelladminmpprofil
Niklaus Mikaelsonadminmpprofil

Membre du mois

A venir

petites annonces

  • 28 mai 2018Ouverture du forum
  • 02 juin 2018Ouverture du jeu
  • 08 juillet 2018Modification du contexte et des annexes
  • 02 août 2018Changement de design
  • 03 octobre 2018Première intrigue : la boîte de Pandore
  • janvier 2019Changement de design
Bottin des avatars
le groupe des homiférés est à privilégier

Nous les attendons

voir plus de prédéfinis


Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 23
Localisation : Corse
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: Dealer et voleur
Je ressemble à: Nicolas Simoes
On me connaît aussi sous le nom de: Keeli Linsk

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell Lun 1 Oct - 20:47
La scientifiqueJames & Jade CaldwellJames ne se rendait pas forcément compte de ce qu'il pouvait apporter à la scientifique, pour lui répondre sincèrement ne servait pas forcément à l'aider dans ses recherches. Lui souriant alors il haussait les épaules. Niklaus avec lui pour toujours ? Il n'en savait vraiment rien. Il ne pensait pas forcément finir avec lui. Même si cela ne le gênerait pas vraiment. Mais lui.. ne le voudrait sûrement pas. Ses pupilles l'observaient lentement afin de comprendre à quoi elle pouvait bien penser et ressentir dans son cœur.

<<-Je ne pense pas finir avec lui. Même si j'aimerais bien. La peur de mourir est présente chez tout le monde. Vampires, humains, homiférés.>>

Il réfléchissait longuement à ce qu'elle venait de dire. C'était vrai qu'avoir des relations amicales pouvaient être néfastes. Elle avait raison sur ce point. Mais en même temps même en étant humain voir ses amis mourir pouvaient être difficiles à encaisser. Finalement la mort était peut-être la pire chose qui pouvait exister au monde avec les maladies.

<<-Mais les êtres humains tout comme les vampires peuvent perdre leurs amis? Mais il est vrai que lorsqu'on peut vivre éternellement il vaut mieux rester avec des personnes comme nous.>>

Puis elle venait de s'éloigner de lui, la voyant souffrir. Être en Colère ? La tristesse ? Les deux. Il se demandait bien quel était le sentiment qui la dominait le plus. Son corps s'avançait vers elle, posant une main sur son épaule. Quand elle se tournait face à lui, sa main passait Doucement ses doigts sur la joue de la jeune femme. Lui caressant avec lenteur afin de la consoler sans trop la toucher.

<<-Tu n'as pas à dire pardon. Tu as l'air de souffrir. Et tu as besoin de tout sortir de ton corps. Tout n'est pas forcément bon pour le moral..>>

Son sourire se voulait alors compatissant. Instinctivement en en la voyant mal, il lui embrassait le front sans vraiment savoir pourquoi il faisait ce geste. Reculant un peu il était légèrement gêneé.

<<-Désolé.. je n'aurais pas dû.. je.. je n'aime pas voir les gens mal..j'ai horreur de ça..>>

Le jeune homme posait ses mains sur les épaules de la demoiselle. Plongeant son regard dans le sien.

<<-Je comprends ton point de vue. Et je ne te connais pas. Mais dans ce cas fait en sorte que j'apprenne à te connaître justement! Et puis surtout tu n'as rien fais de mal. Et personne ne te demande de prendre une partie pour l'un ou l'autre. Ce que tu as créé de base n'était pas à mal on est d'accord ? Tu pensais aider tout le monde je suppose. En t'y prenant peut-être mal. Mais finalement si on regarde tu as aidé des vampires.>>

Souriant toujours il haussait alors les épaules.

<<-Il te reste maintenant juste à tenter de trouver quelque chose qui peut aider la soif de sang des vampires? Ou je ne sais quoi. Comment il a été créé ton virus?>>

Demandait-il sans penser que cela soit réellement mauvais pour la planète qu'elle ait créer ceci.
©️️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell Mer 10 Oct - 18:40

Breathe Me

Lost myself and I am nowhere to be found





Elle avait repris ses distances avec le jeune homme qui se tenait à ses côtés. Et enfin, elle n’avait plus peur. Là… Ses barrières s’étaient à nouveau dressées entre lui et elle. Elle n’avait plus rien à craindre désormais. Elle était protégée. De lui, du monde extérieur… De tout ce qui pourrait lui tomber dessus. Bon, comme mauvais. Elle renonçait. Elle renonçait à tout. Si pour se protéger et ne plus souffrir elle devait abandonner les bons côtés de la vie, alors soit. Elle le ferait.

Elle se tourna à nouveau vers lui, un peu distraitement.

- Je vois. Dis-moi, est-ce que tu parles de ton créateur ?


Elle n’éprouvait plus une once de gêne à poser ses questions désormais. Son âme s’était vidée de toute émotion. Toutes ces choses qui lui mettaient des bâtons dans les roues, qui se dressaient sur sa route. Elle les avait éliminées. Ou plutôt… Sa colère s’en était chargée pour elle.

- C’est vrai. La Mort… Est certainement le pire fléau de ce monde. Autrement dit… Il vaut sûrement mieux rester seul pour éviter de souffrir. Ou bien… Contrôler la Mort elle-même, j’imagine. C’est ce que les vampires font, après tout. Peut-être que c’est ça qui fait vraiment leur puissance, finalement.


Elle se crispa quand il posa sa main sur son épaule, puis sur sa joue. L’incompréhension se lisait dans son regard alors que ses yeux étaient fixés sur lui. Elle ne comprenait pas. Rien ne justifiait un tel comportement. Il n’avait pas à se montrer aussi compatissant. Elle ne voulait pas de cette tendresse qu’il lui offrait, elle ne voulait pas qu’il essaie de voir au-delà de cette colère qu’elle avait malencontreusement laissé échapper. Non, elle ne voulait rien de tout ça. Et surtout… Elle ne méritait rien de tout ça. Plus maintenant.

Elle s’écarta à nouveau, d’un pas léger cependant. La colère ne la contrôlerait pas cette fois.

- Tout le monde souffre. Je ne suis pas la seule. J’apprends encore à vivre avec. C’est tout.


Elle fuit son regard, refusant de le croiser à nouveau, refusant d’y percevoir une quelconque sympathie qu’il éprouverait pour elle. Elle ne voulait pas lâcher cette souffrance qu’elle détenait. Ca la rendrait trop vulnérable. Et elle ne pouvait pas le permettre. Elle ne pouvait plus se permettre d’être faible. Plus jamais.
Alors, elle avait transformé des fragments de cette souffrance en colère. Parce que ça, ça, la colère et la haine, elle pouvait s’autoriser, parfois, à les laisser s’échapper. Parce que la colère fait peur. La colère éloigne et repousse. Et écarter d’elle ceux qui commençaient à percevoir sa véritable nature… C’était, pour elle, le seul moyen de survivre.

Elle cligna des yeux quand il lui déposa un baiser sur le front, et les barrières qu’elle s’acharnait à dresser devant elle s’effondrèrent d’un seul coup, telles la neige qui fondrait au soleil. Elle expira maladroitement. Elle était complètement perdue. Elle ne parvenait même pas à identifier ce qu’elle ressentait à ce moment.

- …C’est rien… Je crois. Mais… Tu devrais rester loin de moi. C’est mieux comme ça.


A nouveau, elle détourna le regard. Il était bien trop proche. Bien trop proche physiquement, et bien trop proche de son âme. Elle ne voulait pas qu’il la regarde. Elle ne voulait plus que quiconque la regarde. Parce que, quand enfin tout se terminerait… Ce serait bien trop douloureux.

Elle ferma les yeux un instant et se concentra sur sa respiration. Apparemment, elle allait devoir s’habituer à ce qu’il s’approche d’elle. Elle avait beau fuir toute forme de contact, il ne cessait de revenir à la charge.

Elle releva finalement les yeux vers lui.

- Je ne peux pas. Je ne peux pas me dire que je n’ai rien fait de mal. C’est impossible… Je sais que mes intentions n’étaient pas mauvaises, à l’origine. Mais je ne me suis pas montrée assez prudente. Et le remède… Le remède est tombé entre de mauvaises mains, avant de devenir un virus. Si j’avais fait plus attention, si je n’avais pas fait confiance à la mauvaise personne…


Elle s’arrêta avant d’en dire trop et se pinça les lèvres. Puis, elle soupira.

- Mais ça n’a plus d’importance aujourd’hui.


Son regard se perdit dans le lointain.

- J’ai créé le virus il y a de cela plusieurs années. Ça m’a coûté des années de recherches. Et probablement des années de vie, également, puisque j’ai mis ma propre vie entre parenthèses pendant tout ce temps.


Elle haussa les épaules.

- Je pourrais sans doute tout recommencer. Repartir de zéro. Mais si j’échoue encore et que la situation empire…


Elle secoua la tête et tenta du mieux qu’elle put de faire bonne figure.

- Mais peu importe. Assez parlé de moi. Si tu m’en disais un peu plus sur ton créateur ? Tu as l’air de l’apprécier. J’imagine que c’est quelqu’un de bien.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 23
Localisation : Corse
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: Dealer et voleur
Je ressemble à: Nicolas Simoes
On me connaît aussi sous le nom de: Keeli Linsk

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell Mer 17 Oct - 14:49
La vérité..James & Jade CaldwellLe jeune homme était un peu surpris par sa question. Haussant ses épaules le jeune homme cherchait une réponse correcte à lui formuler. Devait-il en parler un peu plus sans prononcer son prénom ? Après tout elle pouvait être son ennemie? Peut-être qu'elle le détestait et finirait par le détester alors qu'il n'avait quasiment rien à voir avec lui dans tous les crimes commis. Saurait-elle faire la différence entre Niklaus et James? Il n'en savait rien. Alors, il choisissait de poser une simple question.

<<-Avant que je parle de lui. Je voudrais savoir si tu es capable de cela. Imaginons que mon créateur soit une personne que tu détestes? Tu réagirais comment avec moi?>>

James voulait la vérité. Après tout étant nouveau dans cette ville il devait se méfier. Puis si elle n'était pas capable de faire la différence à quoi bon continuer à lui parler? Au fond de lui il trouverait cela dommage, car il commençait à l'apprécier petit à petit sans vraiment savoir pourquoi. En écoutant la suite de la discussion il réfléchissait à ce qu'elle venait de lui dire.


<<-Je pense que c'est une de leur force. Mais malgré tout qu'on s'attache à une personne ou bien qu'un soit seul on peut souffrir à tout moment finalement rien n'est un bon choix.>>


Le jeune vampire remarquait qu'elle esquivait son regard, qu'elle s'éloignait autant qu'elle pouvait se laisser approcher. Il mettait ses bras croisés contre son torse sans vraiment savoir quoi faire avec elle. Mais après tout il devait la laisser prendre son temps. Ils étaient deux inconnus qui parlaient malgré tout. Son regard se posait sur les étoiles qui brillaient. Son sourire ne disparaissait pas de son visage bien au contraire.


<<-Tout le monde souffre c'est vrai. Mais je ne vais pas mentir en disant que tu n'as rien fait de mal.. du moins si on repense à la chose tu voulais simplement sauver le monde d'une certaine manière peut-être venger tes parents. Mais après tout y aurait-il seulement une vraie solution ?>>


James l'écoutait parler elle souffrait vraiment de cette histoire. Sans vraiment savoir comment l'aider il reprenait parole, ne réfléchissant nullement à ses paroles.

<<-Les vampires n'ont pas aidé non plus tu sais. Je suis nouveau, mais étant moi-même l'un d'eux je sais bien qu'ils ne sont pas tous capables de comprendre les humains. Et de se contrôler, de se contenter de ce qu'ils ont comme les animaux ou encore certains humains qui acceptent de leur donner du sang..>>

Une main sur l'épaule de la demoiselle, laissant un silence entre eux.

<<-Tu dois commencer par accepter le fait que tu n'as pas fait cela par méchanceté.. que la personne qui l'a volé avait sûrement peur de toi du moins de ce que ta création pourrait engendrer dans ses idées où je ne sais quoi..>>


Sa main s'enlevait de son épaule. Mordillant sa lèvre inférieure par nervosité. Il ne savait pas comment se positionner par rapport à sa question. Après tout il ne connaissait pas toute la vie de Niklaus ni tout ce qu'il avait pu commettre. À ses yeux le grand vampire pouvait être une personne gentille, agréable. Seulement il y avait toute cette carapace qui prenait le dessus sur lui. Son mauvais côté. James hésitait finalement il décidait de lui dire la vérité. Espérant qu'elle ne prenne pas la fuite face à lui.

<<-Sincèrement je suis nouveau ici, je ne connais pas vraiment son passé ni tout ce qu'il a pu faire ici avant mon arrivée. Avant de me connaître. Il a une carapace remplie de méchanceté, de sadisme. Mais je crois qu'au fond de lui il y a une part de gentillesse, de tristesse et souffrance qu'il tente de cacher.. pourquoi ? Je n'en sais rien.. peut-être les années l'ont rendu ainsi, son passé, nous sommes souvent en désaccord sur la Vision de la vie, mais je sais aussi qu'il est sûrement fautif tout comme les autres qui lui ont fait du mal le sont aussi.. je ne sais pas si tu me parlerais encore si je te disais son identité réel.. mais je veux être sincère.>>

Soufflant légèrement il finissait par le dire. Maintenant c'était lui qui esquivait son regard par la peur.

<<-Niklaus.. c'est lui..>>

Il attendait simplement de voir si elle allait fuir. Le frapper, le rejeter ou encore accepter qu'il soit avec Niklaus sans pourtant lui ressembler.
[size=32]©️️️[/size]  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell Ven 26 Oct - 14:32

Breathe Me

Lost myself and I am nowhere to be found





Elle fronça doucement les sourcils. Elle leva les yeux vers son interlocuteur, comme si elle pouvait percevoir dans son regard ses véritables intentions. Elle avait un mauvais pressentiment. Bien sûr, elle avait des ennemis. Des adversaires qui ne partageaient pas ses opinions. Pour autant… Elle ne les détestait pas. Depuis la tragédie qu’elle avait vécue il y a des années de cela maintenant, elle avait pris soin de ne pas tisser de liens forts avec qui que ce soit, et en particulier avec ses collègues de travail, qu’elle côtoyait quotidiennement avant la destruction de son laboratoire. Elle s’était interdit d’éprouver un quelconque sentiment, positif ou négatif, à l’égard de qui que ce soit. C’était la seule façon de ne pas se laisser contrôler par ses émotions. Elle voulait rester rationnelle, logique, raisonnée. Elle voulait que ses décisions soient influencées par son cerveau, et non pas par son cœur, bien trop fragile et instable.

Elle secoua doucement la tête.

- Je ne déteste personne. Je fais de mon mieux pour ne pas perdre de temps avec ce genre de sentiments. Et tu sauras que… Je préfère l’honnêteté plutôt que le mensonge. Si tu es franc avec moi, alors je saurai que tu es une personne de confiance.


Elle se pinça les lèvres. Elle réalisait que ces quelques phrases ressemblaient quelque peu à une forme de chantage. S’il lui disait qui était son créateur, cette personne qu’elle devrait apparemment détester, alors elle lui accorderait sa confiance. Avait-elle vraiment le droit de lui demander une chose pareille ?

De longues secondes s’écoulèrent tandis qu’elle réfléchissait, pensive. Une personne qu’elle pourrait détester… Oh, elle avait bien une idée en tête. Evidemment. Une personne qu’elle avait bien du mal à ne pas haïr de toutes ses forces. Une personne qu’elle avait laissé entrer, à qui elle avait montré ses faiblesses, une personne qui les avait ensuite utilisées contre elle. Mais pouvait-elle dire qu’elle le détestait ? A vrai dire, elle n’avait aucune idée de ce qu’elle ressentait. Peur, colère, peine, tristesse… Tout se mélangeait, et il était encore trop tôt pour trier ses sentiments. Tout ce qu’elle était capable de faire… C’était espérer que le temps fasse son œuvre, au fil des jours, des mois et des années.

Elle hocha distraitement la tête.

- C’est vrai. La souffrance fait partie de toute vie, peu importe notre nature. Et je crois que c’est pour cette raison que je n’aimerais pas être immortelle. Personne ne devrait avoir à vivre ça pour l’éternité…


Elle détourna le regard. Elle avait conscience que la vie n’était pas faite uniquement de douleur. Mais plus le temps passait, plus elle avait de mal à s’en convaincre. Et parfois, parfois… Elle se demandait si tout ça en valait vraiment la peine.

A son tour, elle regarda les étoiles, cherchant à travers elles le souvenir de ceux qu’elle avait perdus bien trop tôt.

- Non. Je ne veux pas venger mes parents. Ce que je veux, c’est leur faire honneur. Je veux me servir de ce qu’ils m’ont transmis de leur vivant, je veux continuer ce qu’ils ont commencé. Et je veux éviter à d’autres personnes de subir ce que j’ai vécu.


Elle sourit. De tous les sourires qu’elle montrait au monde, celui-là était sans doute l’un des seuls à être véritable. Pour la première fois depuis longtemps, elle se sentait apaisée. S’il y avait une chose pour laquelle elle se sentait fière, une seule et unique chose, c’était bien ça. Le fait de ne pas avoir cédé à son désir de vengeance. De ne pas avoir emprunté le chemin de la facilité. Quoi qu’il arrive, elle ne voulait pas se laisser happer par ses propres ténèbres. Et alors, elle comprit que si elle n’avait pas encore baissé les bras, c’était pour cette unique raison. Elle puisait sa force dans sa souffrance passée, et surtout, surtout, dans le souvenir de ses parents et de toutes les valeurs qu’ils lui avaient transmises.

Elle rouvrit les yeux, jeta un dernier coup d’œil aux étoiles, et reporta son regard sur le jeune homme.

- Je pense qu’il y a une solution. Je veux croire qu’il y en a une, en tout cas. Parce que je ne peux pas me résoudre à vivre dans un monde où la mort, la guerre et la peine sont devenues à la fois des fatalités et des banalités. Je veux croire que l’on a droit à une meilleure vie, humains comme vampires.


Elle soupira.

- Les humains ont également leur part de responsabilité. Il est bien trop facile de blâmer les vampires, des créatures qui doivent se nourrir de sang pour vivre. Tous n’ont pas choisi leur condition. Je suis bien consciente qu’on ne peut pas tous les mettre dans le même sac. Il en va de même pour les humains. On n’est pas bons ou mauvais selon notre nature. Humanité ou immortalité… Nous avons tous nos torts et nos raisons.


Elle éclata d’un rire sombre.

- Oh non… La personne qui a volé ce remède n’avait nullement peur de moi, crois-moi. J’étais juste bien trop naïve pour voir qu’il se servait de moi. J’aurais sans doute dû me montrer plus méfiante. Mais… Cette histoire appartient au passé. Ça n’a plus d’importance.


Elle se tut pendant un long moment, détaillant du regard son interlocuteur. Elle voyait bien qu’il était déchiré à l’idée de lui dévoiler l’identité de son créateur. Mais elle savait déjà comment elle allait réagir. Parce qu’il avait la volonté d’être honnête avec elle. Alors elle s’était faite cette promesse silencieuse. L’identité de cette personne n’était pas si importante. Quelle qu’elle puisse être, elle ne le rejetterait pas.

Et pourtant… Il n’avait encore rien dit, mais elle sentait l’angoisse et l’anxiété prendre de plus en plus de place dans son âme. Et plus elle écoutait la description qu’il lui faisait de cet homme, moins elle avait envie de l’entendre prononcer son nom.

Mais nul ne pouvait arrêter le temps, et le nom qu’elle redoutait tant d’entendre finit par résonner dans l’air, comme une bombe explosant en plein vol.

Les minutes s’écoulèrent, lentement, longuement, sans qu’elle puisse prononcer un seul mot.

Et puis, elle releva finalement les yeux vers lui.

- Je vois… J’aurais dû m’en douter, j’imagine. Je dois dire que… Cette révélation en dit plus sur toi que ce que j’aurais pu penser.


Elle se racla la gorge et fit de son mieux pour afficher un sourire sur ses lèvres.

- J’imagine que ça n’a pas dû être facile pour toi de me parler de lui. Mais tu as choisi la carte de la sincérité… Et pour ça uniquement je te remercie. Parce que je sais désormais que tu es digne de confiance.


Elle prit une longue inspiration pour rassembler le courage qu’il lui restait.

- Ce que je peux penser de lui… N’a pas vraiment d’importance. Je respecte votre relation.


Elle inclina la tête, les sourcils légèrement froncés.

- Alors… Vous êtes proches, tous les deux ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 23
Localisation : Corse
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: Dealer et voleur
Je ressemble à: Nicolas Simoes
On me connaît aussi sous le nom de: Keeli Linsk

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell Mar 13 Nov - 14:03
La vérité.James & Jade Caldwell

James détaillait longuement la jeune chercheuse, il aimait vraiment parler avec elle. L'écouter, lui répondre. Elle semblait si fragile et forte à la fois. Et puis sa façon de raisonner lui plaisait. Lui qui venait de connaitre le monde des vampires depuis peu aimerait aussi dans un sens que cette guerre soit arrêtée. Qu'il y ait une solution. Mais laquelle? La guerre qui régnait était beaucoup plus forte qu'il ne pensait. Et les gens quelques soient leurs positions ne voulaient rien savoir des autres. Les êtres vivants tels qu'ils soient devenaient égoïste. Malgré tout il le comprenait après tout ce n'était qu'une question de survie. Souriant de nouveau il la trouvait courageuse de ne pas succomber à la vengeance.

<<-Tu as choisi la meilleure voix pour cela. Ne pas se venger.. je pense que tes parents seront fières. La personne qui a fait cela avait peur de ce qui pourrait arriver à cause du virus je suppose.>>

Ses mains se posaient alors sur les épaules de la demoiselle appréciant qu'elle puisse sourire un peu. Plongeant son regard dans le sien il lui souriait avec tendresse.

<<-Si quelqu'un peut sauver le monde je pense sincèrement qu'il peut s'agir de toi. Tu es une personne incroyable. Ta façon de raisonner et de parler me touche beaucoup.>>

Le stresse qu'il venait d'accumuler venait de se relâcher. Malgré tout il sentait vraiment que le nom qu'il venait de prononcer blessait quelque part la jeune femme. Si elle pouvait lui parler après cette révélation, il pouvait accepter de sa part qu'elle critique ou autre le grand vampire. Puis il riait un peu à la question de la jeune femme. Enlevant ses mains des épaules de la chercheuse il se mettait à réfléchir aux mots qu'il se devait d'employer.

<<-Tout d'abord que tu as le droit de me dire ce que tu penses de lui, ce que tu sais. Je ne le prendrais pas mal. Si tu peux accepter que je le connaisse je peux faire de même à propos de ce que tu en penses. Ensuite, proche? Je pense qu'on l'ait. Mais, pas dans le sens que j'aimerais.. disons que je suis plutôt l'un de ses pions..>>

James souriait un peu moins. Haussant les épaules. Remettant ses cheveux en bataille sa voix se remettait à parler doucement.

<<-Mais dans un sens je pense ne pas être que cela pour Lui. Parfois j'ai l'impression qu'on se ressemble, mais parfois on est tellement différent et en désaccord. Et puis... Pour le moment je suis l'un des seuls qui lui a tenu tête sans être mort.. alors je ne sais pas.>>

James avançait de quelques pas dans le cimetière prenant la main de la jeune femme dans la sienne du bout des doigts. La faisant légèrement marcher avec lui.

<<-Puis il a mauvais caractère. Mais j'ai l'impression qu'il s'est donné une carapace. Mais pour tout te dire je fais un pas en avant avec lui puis ensuite j'en fais dix en arrière. Il est compliqué. Je te souhaite de ne pas tomber amoureuse d'une personne comme ça. Mais bon je lui donne quand même beaucoup, il m'a sauvé et m'apprend à me gérer. Mais assez parler de lui.>>

James sentait sa gorge picoté un peu. L'envie de sang se faisait maintenant ressentir légèrement. Mais il ne voulait pas attaquer sa nouvelle connaissance. Ne désirant pas lui mentir il allait lui dire la vérité. Son regard se posait sur le cou de la jeune femme.

<<-Je pense que je vais te raccompagner.. je.. ne vais pas passer par quatre chemins.. l'envie de sang commence à me monter.. mais je ne veux pas t'attaquer. Et je ne veux pas qu'un vampire s'en prenne à toi.. alors puis-je te ramener pendant que je peux encore me retenir ?>>

Demandait-il un peu gêner. Mais surtout il ne voulait pas lui faire du mal ou l'effrayer. Pour le moment il pouvait se contenir mais d'ici une heure il n'y arriverait sûrement plus. Il devait encore faire un travail sur lui à propos de cela .

©️️  YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 106
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell Mar 11 Déc - 18:45

Breathe Me

Lost myself and I am nowhere to be found





Les battements de son cœur se faisaient soudainement plus douloureux. Elle retenait tant de choses sous cette enveloppe charnelle, là, à l’intérieur de sa cage thoracique. Toutes ces choses qui, selon elle, ne faisaient que l’affaiblir, toutes ces choses qu’elle aurait voulu taire à jamais. Mais elle ne pouvait effacer les ombres de ses nuits, elle ne pouvait terrasser les monstres de son passé. Et elle avait beau affirmer qu’elle avait renoncé à la vengeance il y a de cela bien longtemps, c’était, en vérité, un combat qu’elle devait mener au quotidien. Car la vengeance était probablement l’un des pires démons qu’elle se devait d’affronter. Il pouvait surgir de nulle part, sans prévenir. Et il était doté d’une arme qui pouvait être fatale, ce poison pernicieux, ce mélange de colère et de haine qui s’infiltrait dans les veines de son organisme, la menant irrémédiablement à sa perte. Et malgré tout, elle continuait de repousser ses attaques à répétition. Elle faisait fi de cette colère grandissante qui l’éloignait de son objectif premier. Elle ne devait pas céder. Mais elle ne sortait pas indemne de toutes ces batailles, et les fissures de son âme ne cessaient de s’étirer toujours plus. Combien de temps encore pourrait-elle tenir ainsi avant d’exploser en mille morceaux ?

Elle prit une grande inspiration, et autorisa l’oxygène à venir apaiser, l’espace d’une seconde, les tensions qui régnaient en son cœur.

- Je ne sais pas. Sans doute avait-il peur de ce qui arriverait s’il ne contrôlait pas ce phénomène qui lui échappait. Mais j’aurais pu… J’aurais pu l’aider. Nous aurions pu mettre nos efforts en commun. Nous aurions même pu dépasser mes espérances initiales. Mais il a choisi de croire que je n’étais pas digne de confiance. Il a choisi de croire que le risque ne valait pas la peine d’être pris.


Elle fronça les sourcils, surprise de sentir à nouveau la douleur lui percer le cœur de part en part. Après cette tragédie, elle n’avait eu de cesse de se remettre en question. Elle aurait dû se montrer plus méfiante, elle qui n’aimait pourtant pas se dévoiler. Mais surtout, surtout, elle aurait dû faire les choses autrement. Elle aurait dû montrer qu’elle était une personne de confiance. Elle aurait dû montrer à l’originel qu’elle pouvait être autre chose qu’un simple pion dans son plan. A moins… A moins que son rôle sur cette Terre, dans cette vie, ne se limite qu’à ça. Peut-être qu’après tout, elle n’était rien de tout ce qu’elle croyait être. Peut-être… Qu’elle se surestimait. Et qu’elle n’avait finalement eu que ce qu’elle méritait.

Ses pensées se noyèrent dans les flots sombres de son âme quand il posa ses mains sur ses épaules et plongea son regard dans le sien. Et à nouveau, elle sentit son cœur se serrer. Mais cette fois, ce n’étaient pas des milliers de lames qu’on lui enfonçait dans la chair, non, c’était plutôt un baume qu’on lui appliquait avec délicatesse sur ses blessures à vif.

Elle tenta un sourire avant de baisser les yeux, trop vulnérable en cet instant pour soutenir son regard.

- Je… Merci. Mais tu ne me connais pourtant pas… Ne parle pas trop vite. Je pourrais bien te décevoir à l’avenir. Et puis… Je ne peux décemment pas croire que je suis capable de sauver le monde toute seule. Il est évident que j’aurai besoin d’aide.

 
Elle leva vers lui un regard interrogateur, hésitant à lui demander dans quel camp il avait choisi de combattre en vue de la guerre qui s’annonçait. Elle renonça finalement, secouant faiblement la tête.

Elle se pinça les lèvres, soupirant longuement avant de reprendre la parole.

- Eh bien, pour commencer… C’est lui qui a volé le sérum. C’est à cause de lui… Si j’ai échoué.


Tout son corps se crispa et elle enfonça les ongles de ses mains dans sa chair pour ne pas hurler toute la colère qu’elle retenait en elle. Elle se faisait violence pour ne pas couvrir de reproches le nom de celui qui avait détruit ses espoirs. Elle se faisait violence pour ne pas céder à la tentation de la vengeance. Elle se faisait violence, enfin, pour refouler toutes ses émotions. Encore.

Sa respiration était saccadée, et elle se racla la gorge avant de se tourner à nouveau vers son interlocuteur.

- Je ne veux plus rien penser de lui aujourd’hui. Je ne l’ai pas revu depuis… Depuis ce qu’il s’est passé. J’ai tenté de trouver des réponses que je n’ai pas trouvées. Alors aujourd’hui… Je veux juste avancer. Je ne le laisserai plus me faire perdre un temps qui m’est beaucoup trop précieux.


Un sourire douloureux se dessina sur ses lèvres.

- Et, crois-moi… Je connais bien cette sensation de n’être qu’un pion dans le plan de quelqu’un. Si seulement j’avais ouvert les yeux, si seulement je m’en étais rendue compte… Nous n’en serions pas là aujourd’hui.


Elle écoutait le discours du jeune homme qui se tenait à ses côtés, et sans qu’elle se l’explique, elle reconnut le parfum pénétrant et lourd de la culpabilité l’envahir et peser de tout son poids sur sa conscience. Au-delà de la colère, au-delà de la haine que l’originel lui inspirait malgré tout, au-delà de ces sentiments qu’elle s’efforçait tant bien que mal de repousser, il y avait la douleur, il y avait la peine, ces fissures qu’il avait laissées après son passage destructeur, tout ça parce qu’elle avait commencé, bien malgré elle, à s’ouvrir à lui. Et au fond, elle savait bien qu’elle n’était pas en colère contre lui, mais contre elle-même. Elle reconnaissait quelque peu la personne que lui décrivait le vampire. Et malgré tout ce qui avait pu se passer, elle ne pouvait se résoudre à le définir comme quelqu’un de mauvais. Parce qu’elle ne voulait pas croire qu’une personne pouvait être mauvaise, ou bonne. L’âme humaine était bien plus complexe, et c’était ce qui faisait toute sa particularité. Et c’était exactement pour cette raison qu’elle croyait de toutes ses forces que tout le monde pouvait être sauvé.
Alors aujourd’hui, la culpabilité prenait la forme de regret. Peut-être… Peut-être l’avait-elle abandonné trop tôt. Trop vite. Peut-être aurait-elle dû le confronter aux choix qu’il avait faits, lui donner le droit de fournir des explications.

Elle hocha doucement la tête.

- Je vois. Alors… Tu sais que tu es l’un de ses pions et tu restes quand même de son côté ?


Elle ferma les yeux une seconde, soupira. Elle devait l’admettre.

- Ça me coûte de dire ça après tout ce qu’il s’est passé mais… Je suis d’accord avec toi. Je crois qu’il s’est créé une carapace, je crois qu’il repousse les autres avant que ces derniers ne le repoussent. Et je suis persuadée qu’au fond… Ses intentions ne sont pas mauvaises. Il ne cherche qu’à protéger sa famille. Même s’il n’a de cesse de se faire passer pour un monstre aux yeux du monde.


Elle leva les yeux au ciel, agacée. Si seulement il s’était contenté de prendre ce qu’il voulait, si seulement il ne lui avait pas laissé la possibilité de voir la personne qu’il était, alors tout serait beaucoup plus facile aujourd’hui.

Elle haussa un sourcil en tournant la tête vers le jeune homme, et sourit doucement.

- Je peux peut-être t’aider.


Elle releva ses cheveux pour libérer sa nuque et la présenter au vampire.

- Ne t’en fais pas. Je bois de la verveine tous les jours, alors… Ce ne sera peut-être pas très agréable, mais au moins, tu sauras plus facilement quand t’arrêter. Et ça apaisera ta soif pendant un instant.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 60
Date d'inscription : 03/08/2018
Age : 23
Localisation : Corse
Immaculé
Who am i !

Who am I
Je suis: Dealer et voleur
Je ressemble à: Nicolas Simoes
On me connaît aussi sous le nom de: Keeli Linsk

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell Mar 8 Jan - 23:21
La tentation ! James & Jade Caldwell

James écoutait les paroles de la jeune chercheuse avec attention. La discussion qu'il entretenait avec était vraiment intéressante. Touchante par moment. Le jeune vampire sentait qu'elle était sincère, qu'elle avait besoin de soutien. Et pourquoi pas d'un nouvel ami. Il était vrai qu'il restait malgré qu'il soit un pion, pourquoi ? Il n'en savait rien. L'amour ? La peur d'être seul une nouvelle fois ? Sûrement. Il sentait qu'elle était aussi fragile que forte. Cela devait faire des années qu'elle n'avait pas put se confier ainsi. Lorsqu'elle eut fini il se permettait de lui répondre en souriant de plus bel, dont une pointe de compassion se lisait dedans.


<<-Je ne te connais pas encore, mais je pense sincèrement ce que je dis depuis le début. Pour ce qui est de ta question.. Je ne sais pas vraiment comment répondre. Je pense que l'amour que j'ai pour le moment envers lui me fait rester. Mais je partirais sûrement le jour où j'en aurais assez d'être un simple pion. Ou encore que ses exigences ne me conviendront pas.>>


Haussant les épaules, il sentait l'envie de sang monter en lui. Mordillant sa lèvre inférieure il ne devait pas craquer sur la peau de la jeune femme. La surprise fut grande quand ses pupilles se posaient dans le cou présenté par la demoiselle.


<<-Je ne peux pas accepter.. J'ai vraiment peur de te faire du mal..>>


James ne voulait pas blesser Jade à cause d'une envie de sang. Il ne voulait pas céder et la tuer par son manque d'inattention en buvant le breuvage qu'elle lui offrait gentiment. Mais s'il restait encore un peu ainsi, ses yeux et tout le reste vont changer d'un coup. Et cela pourrait être pire. Hésitant, ses doigts touchaient lentement la peau du cou tendrement offerte.

<<-J'ai vraiment peur de craquer, de ne pas savoir me stopper. De n'avoir aucune emprise sur moi-même. Je refuse de te tuer par simple envie.. mais si je reste sans rien j'ai peur que ça dégénère si je ne bois rien..>>

Son corps était presque collé à celui de la chercheuse. Ses doigts caressaient doucement cette peau qui lui donnait envie. Il entendait les battements du cœur de la jeune femme ainsi que le sang traversé les veines. Se léchant les babines lentement, après tout il devrait penser à céder. Situation compliquée pour lui. Il ne désirait blesser personne.



<<-Est-ce que tu es sûr de toi.. ?>>



Demandait-il d'une voix hésitante. Tel un enfant qui attend une réelle affirmation avant de faire quoi que ce soit. Si elle refusait il ne lui en voudrait certainement pas. Mais il devrait vite la raccompagner afin de boire quelque chose au bar ou encore chasser un animal. Ses dents frôlaient doucement la jeune femme. Attendant une réponse sincère de sa part. James ne les planteraient pas sans autorisation de sa part. Une part de lui se demandait s'il elle n'avait pas peur de lui offrir son sang. Peur d'avoir mal. Ou que cela ne ce passe pas comme prévu. Lui était plutôt stresser et anxieu à cette idée. Le jeune vampire attendait patiemment la réponse de Jade. Bloquant ses pupilles sur cette peau dont ses dents avaient pour seuls objectifs de s'y planter rapidement.



©️️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

RP James Clayton et Jade Caldwell

MessageSujet: Re: RP James Clayton et Jade Caldwell
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Jade - The little flower is lost in this big world
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse
» Présentation de James-Potter
» Jade McGregor ♣ Une mystérieuse héritère...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upside Down :: Let The Game Begin :: Secteur Nord :: Eglise "La Croix" :: Cimetière-