RSS
RSS






 

contexte

Le monde a changé. Une espèce supérieure a pris notre place. Des créatures qui n’existaient alors que dans les légendes. Mais la vérité, c’est que ces créatures, à la fois fascinantes et terrifiantes, sont bien réelles, et rôdent dans l’obscurité de notre monde depuis bien longtemps déjà. Je ne peux me résoudre à nommer ces êtres si particuliers. Je me dois cependant de vous les décrire. Je vous parle d’individus qui n’ont d’humain que l’apparence, et qui, à la lumière du jour, préfèrent les ténèbres de la nuit, plus propices à leurs activités sanglantes. Je vous parle d’êtres aux dents longues et suffisamment acérées pour percer la chair de votre cou et en faire perler le sang. Je vous parle de bêtes incontrôlables, obsédées par le besoin de s’abreuver, et qui ne reculeront devant rien pour l’assouvir. Et aujourd’hui, ces créatures sortent enfin de l’ombre. Parce qu’aujourd’hui, elles n’ont plus rien à craindre de l’Homme. Et nous, nous pauvres humains qui nous pensions si infaillibles, nous ne pouvons pas les arrêter. Et bientôt, il ne restera plus rien du monde d’antan que nous chérissions tant.

staff

Jade Caldwelladminmpprofil
Niklaus Mikaelsonadminmpprofil
Hayley Marshallmodompprofil

petites annonces

  • 28 mai 2018Ouverture du forum
  • 02 juin 2018Ouverture du jeu
  • 08 juillet 2018Modification du contexte et des annexes
  • 02 août 2018Changement de design
  • 03 octobre 2018Première intrigue : la boîte de Pandore
  • janvier 2019Changement de design
Bottin des avatars
le groupe des homiférés est à privilégier

Nous les attendons

voir plus de prédéfinis


Aller à la page : Précédent  1, 2
Hayley Marshall
Messages : 55
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Ven 30 Nov - 19:43






Attente fatale.


Plus elle t’écoutait plus l’idée qu’elle tentait de se faire de toi devenait nette et floue à la fois. Il y avait en toi ce cri désespéré qui semblait retentir des profondeurs de ton être pour venir marquer ton regard d’une détermination insidieuse. Te battre était devenue l’une de tes raisons de vivre et tu t’étais déjà faite arracher la victoire de l’un de tes combats, comment pouvait-elle t’arracher elle même ce pourquoi tu te battais, avec indifférence ? Ses projets eux-mêmes se perdaient dans une empathie qu’elle ne pouvait réprimer. Ou peut-être était-ce elle qui idéalisait la personne que tu pouvais être, après tout d’une certaine façon elle avait besoin de voir ce qu’il y avait de mieux chez les gens. Le monde devenait bien trop noir pour qu’elle ne demande qu’à voir du gris, elle voulait une couleur particulièrement claire, une lueur éblouissante qui chasserait l’obscurité qui hantait votre réalité. A trop y réfléchir, elle allait te donner le rôle du chevalier blanc. A défaut tu serais sans doute le noir.

Ses lèvres s’entrouvre légèrement à l’annonce de ton plan sans qu’elle ne parvienne à laisser le moindre mot s’extirper d’entre ses lèvres. Si elle avait songé que tu avais une idée brillante, elle ne s’attendait certainement pas à ce projet là. L’image qu’elle te donnait perdit de sa couleur, elle brûla sur les bords pour ne laisser qu’un rendu indistinct. Malheureusement pour toi… Sa famille allait directement être menacée. C’est une désillusion totale qu’elle intériorisa dans un hochement de tête après avoir ravalé sa salive. Son regard s’ancrant dans le tien avec toute la conviction qu’elle pouvait se permettre, un sourire de circonstance marquant ses lèvres avec effort.

« - C’est une excellente idée. Je n’y aurais pensé qu’en rêve ! »

Inéluctablement, tu étais visiblement condamnée à voir tes projets échouer. Tu n’avais pourtant pas l’air mauvaise. C’était un fait particulièrement désagréable à imaginer. Elle pouvait toujours tenter de contrôler le cheminement de ton idée pour qu’elle n’affecte pas sa famille. Elle ne te connaissait pas vraiment, elle ne savait même pas pourquoi elle éprouvait tant de mal à faire faux jeu. Il fallait qu’elle trouve une solution, un moyen de préserver sa famille sans te laisser sombrer pour autant. Qu’elle le veuille ou non, elle s’était peut-être trop attachée à l’image qu’elle venait de se faire de toi et elle ne briserait tes plans qu’en dernier recours.

Repoussant ses pensées et un sentiment désagréable qui s’insinuait lentement en elle, elle se redressa légèrement sur sa chaise tout en te détaillant du regard avec attention. Elle inspira légèrement pour poser la première question qui lui passait par la tête.

« - Mais le sang des homiférés a une couleur particulière de ce que j’ai cru comprendre, les vampires ne se feront donc pas avoir si facilement une fois qu’ils auront compris la supercherie. Tu as pensé à ce problème ? »

Son attention se porta un instant sur la serveuse qui se trouvait derrière le bar, étrangement elle avait horriblement soif, remord ou simple besoin, elle reposa malgré tout son regard sur toi tout en haussant les sourcils d’un air parfaitement détendu et assuré.

« - Tu veux boire quelque chose ? »

Elle n’allait pas allonger votre tête à tête trop longtemps, au risque de se porter préjudice à elle même mais aussi car elle avait besoin de faire le point. Elle mordilla sa gencive pensivement tout en  expirant longuement. Une pensée lui fit relever le regard vers le tien.

« - Mais d’ailleurs… Créer un premier virus t’as pris des années et tu as perdu toutes tes recherches. Tu ne penses pas que débuter un tel projet va prendre encore plus de temps ? »

Revenir en haut Aller en bas
Jade Caldwell
Messages : 131
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Mar 11 Déc - 22:20

Are you a saint or a sinner ?

Sometimes to win you've got to sin.





Elle fixait la jeune femme sans ciller. C’était le moment où jamais. Elle ne devait rien lâcher si elle voulait percevoir un quelconque signe qui pourrait lui donner des réponses quant à la position de son interlocutrice dans la guerre qui approchait. Malgré le fait qu’elle soit une scientifique, Jade ne croyait pas que le monde était binaire. Elle n’avait pas pour habitude de catégoriser les individus qu’elle croisait. Elle savait bien que l’être humain n’était pas simplement bon ou mauvais, qu’il n’était pas réussi ou raté comme pouvait l’être n’importe quelle expérience. L’humain était bien plus complexe. Il était composé de milliers de fragments, aux mille et une couleurs, certains plus ou moins brillants et lumineux, d’autres plus ou moins ternes et sombres. L’humanité était une pierre précieuse complexe et parfois impossible à analyser. C’était ce qui faisait sa particularité. C’était ce qui rendait l’être humain si unique. C’était ce qui faisait sa force… Mais aussi sa faiblesse. Parce qu’il lui arrivait de tomber à genoux sur le long chemin de la vie. Et alors, certains fragments se fissuraient, d’autres se brisaient en mille morceaux. Et lorsqu’il se relevait, abîmé, usé, l’humain continuait sa route en laissant quelques éclats de vie brisés sur le bord de la route.
Alors non, elle ne croyait pas en un monde binaire. Mais aujourd’hui, en ce temps de crise, elle avait dû faire un choix entre deux options. Tenter le tout pour le tout pour essayer de sauver un monde qui sombrait dans les abysses. Ou baisser les armes, abandonner le combat puisqu’il était certainement inutile, et laisser le chaos régner sur le monde pour l’éternité. Dans un choix comme dans l’autre, les probabilités qu’elle y laisse la vie étaient très fortes. Alors, elle avait abandonné l’idée qu’elle pourrait s’en sortir indemne. Et depuis qu’elle avait pris cette décision, elle y voyait beaucoup plus clair. Le choix à faire était simple, finalement. Et il devait en être de même pour son interlocutrice. Soit elle était avec elle, et alors, elle serait une alliée de taille. Soit… Elle était contre elle. Et elle devenait l’ennemie à abattre. Il ne pouvait en être autrement.

Elle haussa un sourcil et recula un peu sur sa chaise.

- Je t’en prie… Tu en fais un peu trop, tu ne crois pas ? J’ai conscience que mon plan n’est pas parfait. Tu n’es pas obligée de faire semblant d’y croire.


Elle observait toujours la jeune femme. A vrai dire, elle n’avait pas pu déceler assez d’indices dans le comportement de cette dernière pour comprendre dans quelle équipe elle jouait. Elle ne faisait que la tester.

Elle croisa ses jambes sous la table.

- J’ai longuement réfléchi à ce nouveau plan. J’ai essayé d’anticiper les conséquences du mieux que je pouvais. Alors si tu m’en disais un peu plus sur les doutes qui te traversent actuellement l’esprit, peut-être que je serais plus apte à te convaincre de la légitimité de mon plan.


Elle sourit doucement. Chacun de ses mouvements et chacune de ses pensées était sous contrôle. Elle était en alerte. Elle ne devait rien laisser au hasard. Parce que même si la guerre n’avait pas encore été déclarée, elle se trouvait déjà sur le champ de bataille. Et si elle ne regardait pas attentivement où elle mettait les pieds, elle pourrait bien faire exploser la bombe à retardement.

- J’y ai pensé, oui. Et c’est pour cette raison que la nouvelle version du virus que je vais créer subira quelques modifications. Je ferai en sorte de modifier sa composition chimique pour cacher sa couleur originale. Pour faire simple, disons que j’y ajouterai… Un colorant. Le sang des homiférés sera donc de la même couleur que le sang de tous les autres êtres vivants peuplant cette Terre. Ils passeront inaperçus, et il sera déjà trop tard lorsque les vampires s’apercevront enfin de la supercherie.


Elle pencha doucement la tête, ses mains s’avançant doucement sur la table.

- J’ai perdu toutes mes recherches, c’est vrai. Mais je n’ai pas perdu ma mémoire. Et ce sera mon outil le plus précieux dans cette tâche. Et la vérité… C’est que j’avais déjà commencé à travailler sur ce projet. C’était… Un prolongement de la première version du sérum. Dans le cas où le plan A ne marchait pas… J’avais commencé à réfléchir à un plan B. Je dois avouer cependant que je ne pensais pas en avoir besoin. Ce nouveau plan me paraissait à l’époque trop extrême, et beaucoup plus dangereux à mettre en place.


Elle lâcha un soupir.

- Mais aujourd’hui… Nous nous trouvons dans une impasse. Il n’y a pas d’autre solution.


Elle laissa la place au silence quelques secondes, la détaillant du regard, avant de jeter un œil vers la serveuse.

- Tu as raison. On ferait mieux de commander. Si je dois t’exposer les détails de mon plan, alors on en a pour un moment ici.

Revenir en haut Aller en bas
Hayley Marshall
Messages : 55
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Mar 1 Jan - 13:59






Attente fatale.


Il fallait qu’elle sache, une question lui torturait l’esprit, lui brûlait les lèvres, accélérait son rythme cardiaque, la forçant à préserver une respiration pourtant régulière. Si elle était venue à toi c’était pour obtenir des réponses, mais dans le fond avait-elle vraiment réfléchi ? Hayley était impulsive, comme à son habitude elle avait agi par instinct sans penser aux conséquences de ses actes. Elle ne savait même pas elle même pourquoi en cet instant même une sorte d’angoisse enfouie tentait de refaire surface, bien sûr elle n’en laissa rien paraître, s’appuyant confortablement contre le dossier de sa chaise elle passa l’une de ses jambes au dessus de l’autre sans te quitter du regard. Tu avais son attention même si ses pensées se retrouvaient torturées ailleurs. Un originel pourrait-il être affecté par le nouveau sérum ? Elle en doutait, sans le sang à disposition tu ne pourrais rien tenter. Pour s’en assurer elle devait poser les bonnes questions, surveiller ton assurance, remettre en cause l’évidence pour tenter de trouver une faille. Les vampires pouvaient tous aller crever pour la majorité elle n’en avait rien à faire, ils avaient tué son espèce d’origine, sa famille, ses amis. Ces cadavres ambulants ne méritaient même pas de retrouver la vie humaine, c’était un trop beau cadeau. Les laisser se zombifier lentement en raison du manque de sang aurait été le meilleur choix.

Elle avait lu quelque part qu’il existait un champignon, une bactérie qui s’immisçait et poussait sur certains arbres, attirant à elle les vitamines, l’eau, en soit tous les nutriments dont a besoin l’arbre pour vivre ; l’arbre devenait ainsi dépendant du champignon, sa seule source de vie, celui-ci le nourrissait tout en le faisant pourrir lentement de l’intérieur. La haine est ainsi, elle offre une nouvelle force qui vous consume pourtant de l’intérieur, qui vous ronge l’âme à petit feu, qui aspire votre joie de vivre pour ne laisser qu’une peine infinie. Hayley n’était pas capable d’éprouver la haine, c’est ce qui la rendait aussi fragile que dangereuse, elle n’était pas prête à tout pour détruire ce qui s’apparentait à des nuisibles, elle éprouvait des doutes, cachait des incertitudes, rendant ses décisions particulièrement bancales et son jugement indécis sans en avoir conscience. Elle marchait à pas aveugles sur la ligne de l’instinct et sous l’arabesque des émotions, elle marchait en équilibre sur la courbe du temps.

« - Non je t’assure, cette idée est brillante. Certainement pas parfaite mais elle reste brillante, Jade. »
Elle s’était elle même sortie de ses pensées pour éviter d’éveiller tes soupçons, vous n’étiez pas ennemies, vous aviez seulement des buts différents. Elle se redresse légèrement pour faire signe à la barmaid, sa voix était calme, elle se sentait elle même soudainement paisible. Son regard hazel se repose sur le tien, un fin sourire éclairant son visage avec légèreté.

« - Que veux-tu boire ? » Elle ne voulait pas s’éterniser en cet endroit mais visiblement tu voulais prolonger votre échange, ouverte à cette perspective elle se laissa le loisir de prendre la parole pour poser de nouvelles questions. Si en ce moment même elle demeurait calme, qu’en serait-il en rentrant au manoir ?

« - J’aimerai savoir à partir de quoi tu créés le sérum. Du sang j'imagine ? Tu sais si il y déjà eu des cas où le remède n'a pas fonctionné ? Et les homiférés peuvent-ils de nouveau être changés en vampire ? Il faut qu’on soit certaines de nous si on met ton plan à exécution. Et que faire des enfants de vampires qui n’achèveront leur transformation qu’à un âge avancé ? Ils risquent de faire de nouvelles victimes, de transformer de nouvelles personnes. Et comment peut-on s’assurer que toutes les créatures de cette terre redeviennent humaines ? »


Elle posait des questions l’une après les autres dans un ordre précis, usant de certains mots tels que ‘’remède’’ au lieu de ‘’virus’’ pour te conforter dans le choix que tu avais fait en lui accordant ta confiance. Ainsi les questions semblaient aléatoires, son air naturel ne pouvait pas la trahir, jusque là elle s’en sortait et c’était ce qui lui permettait de garder un contrôle sans faille sur elle même. Il n’y avait plus le droit à l’erreur, plus le droit au doute, tout se jouait en cet instant, la guerre avait bel et bien commencé et vous vous trouviez en plein milieu du champ de bataille. Restait à savoir qui possédait les meilleurs soldats et surtout si au final vous étiez dans un même camp. Ce choix lui revenait et pourtant il dépendait de tes paroles, de tes actes à venir. Ta vie était à présent liée à la sienne pour ta plus grande chance ou ton plus grand malheur.

Revenir en haut Aller en bas
Jade Caldwell
Messages : 131
Date d'inscription : 27/05/2018
Altruiste
Who am i !

Who am I
Je suis: Enseignante-chercheuse
Je ressemble à: Emma Watson
On me connaît aussi sous le nom de: -

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Mar 5 Fév - 22:32

Are you a saint or a sinner ?

Sometimes to win you've got to sin.





Ses sourcils se froncèrent légèrement sous l'effet de la concentration et de la frustration. Elle avait beau observer chacun des gestes de la jeune femme, elle avait beau décortiquer en détail chacun de ses mouvements, elle ne pouvait affirmer pour sûr que cette dernière était contre elle. Parce que bien évidemment, elle voulait croire que celle-ci était une ennemie plutôt qu'une alliée. C'était bien plus prudent ainsi. Elle s'était montrée trop confiante et naïve par le passé... Elle ne commettrait plus les mêmes erreurs. Et si cela signifiait qu'elle n'avait pas d'alliés dans cette guerre qui s'annonçait... Et bien, soit. Après tout, c'était bon pour les hommes de se battre et de mourir pour leurs idées, n'est-ce pas ? 

Non, elle ne faisait définitivement pas confiance à son interlocutrice. Et pourtant, elle lui avait partiellement dévoilé un plan. En vérité, elle avait bien conscience qu'elle ne pouvait défendre cette cause seule. D'autant plus qu'elle menait déjà un combat interne qui épuisait peu à peu son organisme et ses forces vitales. Pouvait-elle lui accorder sa confiance, si précieuse à ses yeux ? Et surtout, est-ce que ça en valait la peine ? Elle n'avait pas réussi à obtenir assez d'informations sur la jeune femme. Et elle n'avait pas non plus eu l'occasion de vérifier celles qu'elle avait bien voulu lui donner. Mais si, dans le meilleur des cas, elle disait la vérité... Si elle n'était qu'une humaine parmi les derniers survivants, alors qu'avait-elle à lui offrir qui pourrait l'aider à mettre son plan en œuvre ? 

Son regard dévia légèrement et un soupir s'échappa d'entre ses lèvres, donnant l'impression qu'elle baissait finalement sa garde. Mais en réalité, il n'en était rien.

- Si tu le dis. Tu comprendras que j'ai pour l'instant des difficultés à croire tout ce qui sort de ta bouche. J'ai partagé quelques détails avec toi... Mais j'ai besoin de preuves concrètes qui me convaincront que tu es bien dans mon camp. Toutes ces paroles sont bien belles, ça oui... Mais j'attends de voir les actes. 


Elle sourit et croisa ses mains sur la table.

- Tu poses beaucoup de questions alors que tu ne m'as offert que peu de réponses. Je vais te répondre... Mais tu sais maintenant ce que j'attends en retour si tu veux que je ne me méfie plus de toi.


Elle se pinça les lèvres une seconde avant de reprendre la parole.

- Pour commencer, j'ai effectivement créé le sérum à partir de sang. J'ai analysé le sang vampirique et le sang humain, j'ai comparé leurs différentes molécules, et après de nombreux tests et différentes réactions chimiques obtenues grâce à la présence de certaines substances, je suis parvenue à modifier les molécules qui composent le sang de vampire pour qu'elles se rapprochent le plus possible de celles qui se trouvent dans le sang humain. Mais à ce jour, aucun chercheur, à ma connaissance, n'a trouvé l'équation de la réaction qui permettrait d'observer le processus inverse, c'est-à-dire la réaction qui permettrait de rendre aux homiférés leur ancien statut de vampire. 


Le silence pesa dans l'air pendant de longues secondes. Elle remonta son regard dans celui de la jeune femme, fouillant dans ce dernier à la recherche d'indices quant à ses véritables intentions.

- ...En effet... Nous avons pu observer certains cas dans lesquels le sérum s'est avéré inefficace, affaiblissant seulement les individus concernés pendant un court laps de temps. 


Elle se tut à nouveau et inclina la tête.

- Mais là n'est pas l'important, puisque l'objectif n'est pas de rendre leur humanité à tous les vampires qui peuplent la Terre. Le seul but de cette manœuvre est de rééquilibrer les espèces, d'agrandir le nombre de représentants de l'espèce humaine, pour enfin leur offrir une véritable chance de survie. C'était déjà mon objectif lors de la création du premier sérum... Et ça l'est toujours aujourd'hui. Je ne veux évincer aucune espèce. Je crois que la paix est possible... Mais pour y parvenir, les espèces doivent se mettre sur un pied d'égalité. 


Elle redressa la tête, et une détermination à toute épreuve éclaira soudainement son regard.

- Si l'humanité déclare la guerre aux vampires, si nous exterminons leur espèce... Alors oui, nous survivrons. Mais mon objectif n'est pas d'assurer la survie de l'humanité. Mais de faire en sorte qu'elle mérite de survivre. 


Ses épaules se détendirent lentement alors qu'elle se reculait un peu pour se mettre plus à son aise. Elle sourit à la barmaid qui s'approchait de leur table.

- Je vais prendre... Un jus de fruit. 


Elle voulait garder les idées claires, toute forme d'alcool était donc à prohiber.

Elle tourna la tête pour observer la jeune femme, avec plus de bienveillance cependant que quelques minutes auparavant.

- Et toi ? Peut-être que tu as faim. 

Revenir en haut Aller en bas
Hayley Marshall
Messages : 55
Date d'inscription : 28/05/2018
Age : 27
Localisation : Downside
Altruiste
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.] Dim 10 Mar - 21:45






Attente fatale.


« - Tu ne peux pas. »

Ces mots furent prononcés avec autant de franchise qu’elle en possédait, ils s’étaient répercutés dans l’espace qui vous entourait avant de faire écho en elle. Bien sûr que tu ne pouvais pas lui faire confiance, comment pouvais-tu penser autrement ? Elle l’avait compris et ce sont tes paroles qui avaient confirmées ses suppositions. Tu ne lui dirais jamais tout, ta confiance était trop précieuse, elle avait été brisée et il ne t’en restait que quelques éclats avec lesquels tu tentais de ne pas te couper. Nul ne pouvait te le reprocher. Il n’était pas question de revenir dessus, Hayley n’avait pas la moindre intention de te contredire mais elle avait fait face à trop de personnes et trop de situations pour simplement baisser les armes. Son visage n’accorde rien de plus qu’un extrême sérieux alors qu’elle ancre son regard dans le tien avant de détacher chacun de ses mots avec un calme presque perturbant.

« - Tu ne peux pas me faire confiance, je ne peux rien te prouver. Mais si tu veux parvenir à tes fins tu as besoin de moi. Tu comprendras pourquoi plus tard. On veut la même chose, je ne perdrais pas mon temps ici si ce n’était pas le cas ou si je me savais plus utile ailleurs. »

Tu avais laissé bon nombre de ses questions en suspens mais tu avais répondu à la plus importante. Tu ne souhaitais pas l’emporter sur la race des vampires mais plutôt permettre à la race humaine de refaire surface et de se battre pour survivre. C’était une cause louable et particulièrement étonnante, rares étaient ceux qui ne voulaient pas éradiquer les problèmes à leur racine, ce n’était pas ton combat, tu t’assurais juste de restaurer un équilibre instable. Et elle que voulait-elle ? Étais-tu réellement une ennemie avec laquelle il fallait être proche ? Plus elle y pensait et plus elle se disait que tu étais simplement une âme juste qui se battait contre et pour tous à la fois. L’envie de te faire confiance et de te révéler qui elle était demeurait terriblement tentante, mais elle ne pouvait pas, pas encore du moins. Elle inspire et finit par décliner l’offre d’un repas ou de quoi que ce soit d’autre, elle n’éprouvait plus l’envie de consommer mais bien d’agir.

« - En ce moment même, de quelle aide as-tu besoin ? Qu’est-ce que tu veux et qu’est-ce qu’il te faut ? Tu veux que j’agisse pour gagner ta confiance ? Il va déjà falloir m’accorder une partie d’elle pour qu’on soit productives. »

Il fallait bien qu’elle fasse quelque chose après tout, rester là à parler était bien beau mais il fallait déjà qu’elle te prouve qu’elle pouvait être utile. Tu étais une chercheuse, tu avais suffisamment de connaissances et de ressources pour parvenir à tes fins, mais elle était une hybride, elle pouvait représenter un gain de temps considérable et une protection certaines dans chacun de tes avancements. Tu avais besoin d’une alliée et d’une amie. Elle était capable de représenter les deux, peut-être était-ce ce qu’elle voulait réellement représenter pour se sentir membre d’une cause qui la dépassait à juste mesure. Elle se sentait capable de gérer une telle situation, encore fallait-il que tu lui permettes.

« - Écoute, on ne se fait pas confiance mutuellement. Par les temps qui courent c’est normal. Seulement je sais que je crois en toi et si ce n’est pas en toi c’est au moins en ta cause. Laisse-moi t’aider, tu ne le regretteras pas je peux te le promettre. Tu peux me demander n’importe quoi. A mon retour on parlera réellement. Qu’en penses-tu ? Tu auras le temps de réfléchir à tout ça de cette façon. »

Il était hors de question de te laisser en apprendre plus sur elle, même si elle doutait que qui que ce soit de ton entourage puisse avoir la moindre information sur elle. Sa famille était concernée par ses agissements mais il était impensable qu’elle puisse les mêler à cela, ou du moins pas tout de suite. Un flux de pensées avaient envahies son esprit permettant ainsi à un torrent d’émotions de remonter le long de ses veines pour venir étreindre son cœur, à cet instant là comme tant d’autres il lui devenait presque impossible de s’entendre réfléchir. Il fallait qu’elle sorte, aussi priait-elle pour ne pas que tu laisses perdurer cette conversation. La barmaid qui s’était éclipsée revenait pourtant à l’instant même pour déposer ta boisson sur la table. Un sourire étirant son visage elle s’appuie cependant contre son siège pour placer l’image d’une attitude détendue et prospère qui n’avait rien à voir avec son tumulte intérieur.

Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]

MessageSujet: Re: [Attente fatale ~ Jade Caldwell ft. Hayley Marshall.]
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Hayley Marshall, the wolf girl!
» Hayley, the pregnant wolf. [TERMINE]
» "On se voit enfin !" /Partie 2/ [Hayley Marshall & Adriel Vladislova]
» Hayley Marshall † Be my family
» hayley marshall ⊹ my dream is only on your eyes, my sweet, my hope.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upside Down :: Let The Game Begin :: Secteur Nord :: Eglise "La Croix"-